English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

32 COM 8B.19

Examen des propositions d’inscription de biens naturels, mixtes et culturels sur la liste du Patrimoine Mondial - Al-Hijr (Madain Salih), (ARABIE SAOUDITE)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné les documents WHC-08/32.COM/8B et WHC-08/32.COM/INF.8B1,

2. Inscrit le Site archéologique de Al-Hijr (Madain Salih), Arabie saoudite sur la Liste du patrimoine mondial sur la base des critères (ii) et (iii);

3. Adopte la déclaration suivante de valeur universelle exceptionnelle:

Le site archéologique de Al-Hijr a une valeur universelle exceptionnelle :

Il représente un site majeur de la civilisation nabatéenne, au sud de sa zone d'influence. Il est remarquablement intègre et bien conservé. Il comporte un ensemble important de tombes et de monuments, aux architectures et aux décorations directement taillées dans la roche de grès.

Il témoigne de la rencontre d'influences décoratives et architecturales variées (assyrienne, égyptienne, phénicienne, hellénistique), ainsi que de la présence épigraphique de plusieurs langues anciennes (lihyanite, talmudique, nabatéen, grec, latin).

Il témoigne d'un développement des techniques agricoles nabatéennes à partir de nombreux puits artificiels en sol rocheux. Ces puits sont encore utilisés.

L'ancienne cité d'Hegra/Al-Hijr témoigne du commerce caravanier international durant l'Antiquité tardive.

Critère (ii) : Le site de Al-Hijr est situé à un point de rencontre de différentes civilisations de l'Antiquité tardive, sur une route de commerce entre la Péninsule arabique, le monde méditerranéen et l'Asie. Il témoigne de manière exceptionnelle d'échanges culturels importants pour l'architecture, la décoration, l'usage des langues et le commerce caravanier. Bien que la cité nabatéenne ait été abandonnée à l'époque préislamique, la route a continué à jouer son rôle international pour les caravanes puis pour le pèlerinage de La Mecque, jusqu'à sa modernisation par la construction du chemin de fer au début du XXe siècle.

Critère (iii) : Le site de Al-Hijr offre un témoignage unique de la civilisation nabatéenne, entre les IIe - IIIe siècles av. J.-C. et la période préislamique, plus particulièrement au Ier siècle apr. J.-C. Il illustre de manière exceptionnelle le style architectural propre aux Nabatéens, fait de monuments directement creusés dans la roche et comportant des façades ornées de nombreux motifs décoratifs. Le site présente un ensemble de puits, creusés en grande partie dans la roche, qui atteste de la maîtrise hydraulique des Nabatéens, à des fins agricoles.

Le témoignage de la civilisation nabatéenne de Al-Hijr est d'une intégrité et d'une authenticité exceptionnelles, en raison de son abandon précoce et du bénéfice durable de conditions climatiques très favorables.

L'État partie a commencé à créer une Unité locale de gestion extrêmement complète et ce processus est en cours. Le plan de gestion annoncé devrait permettre une protection satisfaisante du bien. Compte tenu de cela, le plan devrait organiser un suivi systématique de la conservation du site et préparer un projet de mise en valeur de la valeur universelle exceptionnelle du bien, à l'intention des visiteurs et de la population de la région.

4. Demande à l'État partie de :

  • a) Mettre en œuvre le plan de gestion établi 
  • b) Réaliser un suivi régulier dans le cadre du plan de gestion et de l'Unité locale de gestion.

 

5. Recommande de :

 


  • a) Promulguer la nouvelle loi-cadre sur les antiquités et les musées du Royaume ;

  • b) Veiller à ce que l'aménagement d'installations d'accueil sur le site et de futurs aménagements à la périphérie du bien n'aient pas d'incidence sur sa valeur universelle exceptionnelle.

 

 

Thèmes : Inscriptions sur la Liste du patrimoine mondial
Etats Parties : Arabie saoudite
Session : 32COM