jump to the content

Décisions du Comité

31 COM 7B.48

Ile de Mozambique (Mozambique)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-07/31.COM/7B.Add,

2. Rappelant la décision 30 COM 7B.42 adoptée à sa 30e session (Vilnius, 2006),

3. Remercie l'État partie pour son rapport soumis en février 2007, en particulier sur les progrès accomplis dans la création d'un cabinet pour la restauration et conservation du bien, la réhabilitation de la Forteresse de Saint-Sébastien, le développement du programme UNESCO-AfDB et la finalisation du plan de conservation et de gestion ;

4. Note les résultats de la mission de suivi réactif de l'ICOMOS réalisée en février 2007 sur le bien ;

5. Note également avec appréciation l'assistance technique du Bureau UNESCO de Maputo et du Centre du patrimoine mondial, permettant au projet de réhabilitation de la Forteresse de Saint-Sébastiende progresser de façon significative ;

6. Félicite l'État partie pour les progrès satisfaisants accomplis dans la mise en œuvre du projet de réhabilitation de la Forteresse de Saint-Sébastien financé par l'UCCLA et les gouvernements du Japon et du Portugal et demande que des fonds soient alloués à l'avenir à l'achèvement du projet de restauration et à la conservation de la structure urbaine ainsi qu'au développement des capacités locales;

7. Réaffirme sa vive inquiétude quant au fait que l'Île de Mozambique reste menacée par une sérieuse dégradation des monuments historiques et structures urbaines et risque de perdre son authenticité ;

8. Note en outre le manque de capacités pour mettre en place des mécanismes de protection contre l'écroulement des maisons et murs d'enceinte, le manque d'infrastructures appropriées en matière de réseau d'égouts et de réseau routier, l'absence de plan de gestion achevé, l'absence de gestionnaire de site ;

9. Prie instamment l'État partie d'accorder la priorité à l'élaboration d'un plan d'action d'urgence pour traiter les dégradations les plus sévères, ainsi qu'à des actions correctives à court terme, en concertation avec toutes les parties prenantes ;

10. Demande au Centre du patrimoine mondial de poursuivre son appui technique au projet de réhabilitation de la Forteresse de Saint-Sébastien pour garantir sa mise en œuvre intégrale ;

11. Prie aussi instamment l'État partie :

a) d'achever le plan de gestion en tant que base au développement durable du bien en collaboration avec toutes les parties prenantes et par l'intermédiaire d'une approche structurée impliquant les autorités nationales et locales ;

b) d'élaborer un calendrier pour la réalisation des travaux de restauration de la Forteresse de Saint-Sébastien ;

c) de renforcer la sensibilisation sur l'importance du site du patrimoine mondial et les responsabilités qui en découlent;

12. Demande enfin à l'État partie de soumettre un rapport au Centre du patrimoine mondial, avant le 1er février 2008, sur les progrès accomplis dans la mise en œuvre du plan d'action d'urgence, sur la réhabilitation de la Forteresse de Saint-Sébastien, sur la réalisation du plan de gestion et de conservation, et sur les actions nécessaires prises pour un travail efficace des structures administratives du Cabinet pour la Restauration et Conservation de l'île (GACIM), pour examen par le Comité à sa 32e session, en 2008.

Thèmes : Conservation
Etats Parties : Mozambique
Session : 31COM