English Français
Aidez maintenant !

Décisions du Comité

31 COM 8B.20

Propositions d'inscription de biens naturels, mixtes et culturels sur la liste du patrimoine mondial - Paysage culturel et botanique du Richtersveld

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné les documents WHC-07/31.COM/8B, WHC-07/31.COM/INF.8B.1 et WHC-07/31.COM/INF.8B.2,

2. Inscrit le Paysage culturel et botanique du Richtersveld, Afrique du Sud, sur la Liste du patrimoine mondial, en tant que paysage culturel vivant et évolutif, sur la base des critères (iv) et (v) ;

3. Adopte la déclaration de valeur universelle exceptionnelle suivante:

Les vastes terres de pâturage communales du Paysage culturel et botanique du Richtersveld témoignent des processus de gestion de la terre qui ont assuré la protection de la végétation de plantes grasses du Karoo, démontrant ainsi l'interaction harmonieuse entre l'homme et la nature. Aussi, les migrations saisonnières des bergers d'un campement temporaire à un autre avec leurs maisons traditionnelles démontables à toit de nattes tressées, les |haru oms, reflètent une pratique qui fut jadis beaucoup plus répandue en Afrique australe et qui a persisté pendant au moins deux millénaires, et dont les Nama sont aujourd'hui les derniers représentants.

Critère (iv) : Le paysage botanique riche et varié du Richtersveld, modelé par les pratiques pastorales des Nama, présente un mode de vie qui a persisté pendant plusieurs millénaires dans une grande partie de l'Afrique australe et constitue une étape importante de l'histoire de la région.

Critère (v) : Le Richtersveld est l'une des rares zones d'Afrique australe où le pastoralisme transhumant est encore pratiqué ; en tant que paysage culturel, il reflète les traditions anciennes et persistantes de la communauté indigène des Nama. Leur mode pastoral de pacage saisonnier, qui entretient la grande biodiversité de la région, fut autrefois plus répandu et est aujourd'hui vulnérable.

Le paysage culturel comprend tous les éléments liés à la transhumance et au mode de vie pastoral des Nama. L'authenticité des zones de pâturage et des campements est indéniable. L'authenticité des maisons traditionnelles en forme de dôme est pour l'essentiel intacte en dépit de l'incorporation de certains matériaux nouveaux aux traditionnelles nattes finement tressées. Un nombre croissant de jeunes s'intéresse à la perpétuation des traditions.

Le paysage culturel et botanique du Richtersveld dispose d'une protection légale complète. Le processus de déclaration du bien comme zone patrimoniale a été amorcé par les autorités provinciales et la municipalité du Richtersveld, et il a été achevé au tout début de l'année 2007. L'utilisation traditionnelle des terres développée par les Nama devrait être considérée comme faisant partie intégrante du système de protection. Une zone tampon a été établie. Les deux domaines clés pour les mesures de conservation sont le maintien des zones de pacage et le soutien de la tradition de la construction des maisons portables à toits de nattes. La zone de conservation de la communauté du Richtersveld (RCC) est gérée par une Association de propriété communale (CPA) dotée d'un comité de gestion (société sans but lucratif), et un plan de gestion participatif gère la zone patrimoniale identifiée. Le plan de gestion traite la structure de gestion, le développement de l'infrastructure, la prise de conscience des enjeux, le développement du tourisme ainsi que le suivi et l'évaluation. Le plan devrait soutenir le système de gestion traditionnel plutôt que de chercher à le remplacer.

4. Recommande que l'État partie prenne en considération les points suivants:

     a) Étendre les délimitations du bien proposé pour inscription au sud du parc national du Richtersveld si cela peut faciliter le maintien des valeurs du paysage culturel ;

     b) S'assurer que le plan de développement du tourisme proposé reconnaît le caractère vulnérable des éléments culturels et naturels du bien dans toutes les activités et tous les développements à venir;

     c) Développer le plan de gestion des éléments culturels proposé afin d'identifier des moyens efficaces pour soutenir les traditions de pacage dans la zone de conservation, d'accorder aux questions culturelles une plus grande place encore dans le plan de gestion et de permettre au pacage et aux systèmes traditionnels de gestion de soutenir les dispositions de gestion;

     d) Allouer un budget suffisant et renouvelé régulièrement pour la conservation et la gestion des aspects culturels du paysage afin d'assurer un équilibre approprié entre la gestion des attributs culturels et naturels de la zone de conservation;

     e) Établir des indicateurs de suivi culturels liés à la culture Nama et ses traditions anciennes de pacage et de construction de maisons;

     f) Étudier, en coopération avec l'État partie de Namibie, la possibilité de soumettre une proposition d'inscription élargie sur la base des valeurs naturelles du karoo succulent;

5. Recommande également à l'État partie d'envisager de renommer le bien pour le distinguer plus clairement du Parc national du Richtersveld.

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-07/31.COM/8B
Thèmes : Inscriptions sur la Liste du patrimoine mondial
Etats Parties : Afrique du Sud
Session : 31COM