jump to the content

Décisions du Comité

31 COM 8B.17

Propositions d'inscription de biens naturels, mixtes et culturels sur la liste du patrimoine mondial - Parc national de Teide

Le Comité du patrimoine mondial,

1.Ayant examiné les documents WHC-07/31.COM/8B et WHC-07/31.COM/INF.8B.2,

2.Inscrit le Parc national de Teide, Espagne, sur la Liste du patrimoine mondial, sur la base des critères (vii) et (viii);

3.Adopte la déclaration de valeur universelle exceptionnelle suivante:

Le Parc national de Teide, dominé par les 3 781 mètres du strato-volcan Teide-Pico Viejo, représente un assemblage riche et divers de caractéristiques et de paysages volcaniques concentrés dans un décor spectaculaire.

Critère (vii) : Le mont Teide offre un paysage volcanique spectaculaire dominé par l'escarpement déchiqueté de Las Cañadas et par un volcan central qui fait de Tenerife la troisième plus haute structure volcanique du monde. Dans ce paysage, on trouve une série extraordinaire de formations topographiques qui révèlent différentes phases de construction et de remodelage du complexe volcanique et mettent en valeur sa géodiversité unique. L'impact visuel est accentué par les conditions atmosphériques qui donnent au paysage des textures et des tons changeants et par une  ‘mer de nuages' qui forme un arrière plan impressionnant pour la montagne.

Critère (viii) : Le Parc national de Teide est un exemple exceptionnel d'un système volcanique relativement ancien, géologiquement complexe et mature qui évolue lentement. Il a une importance mondiale en ce qu'il illustre de diverses manières des processus géologiques qui sous-tendent l'évolution des îles océaniques, et ses valeurs complètent celles des biens volcaniques déjà inscrits sur la Liste du patrimoine mondial, comme le Parc national des volcans d'Hawaii. Il offre un assemblage divers et accessible de caractéristiques et de paysages volcaniques dans une zone relativement limitée. Le site est un centre capital pour la recherche internationale et influence, depuis longtemps, la géologie et la géomorphologie, notamment à travers les travaux de von Humboldt, von Buch et Lyell ce qui fait du mont Teide un site important pour l'histoire de la volcanologie.

Le bien est bien géré et bien financé, avec un plan d'aménagement d'une durée de six ans en vigueur qui doit être renouvelé en 2008. Il bénéficie de la même protection juridique que les autres parcs nationaux d'Espagne et est entouré par une zone tampon. Les problèmes de gestion clés sont la gestion du tourisme, les impacts potentiels des changements climatiques et la coordination efficace des responsabilités de gestion entre les paliers de gouvernement nationaux et régionaux.

4.Félicite l'État partie pour les efforts constants qu'il déploie en vue de conserver cette aire protégée et pour la mise en place, dans le parc, de programmes d'éducation et de sensibilisation du public impressionnants ;

5.Recommande à l'État partie, dans le cadre du processus de révision et de mise à jour du plan de gestion du Parc national de Teide :

     a) de mieux harmoniser la planification et le développement stratégiques du tourisme aux îles Canaries et l'utilisation du parc national de Teide afin de garantir que cette utilisation n'aura pas d'impact négatif sur la valeur universelle exceptionnelle du bien ;

     b) de renforcer les mécanismes de surveillance des visiteurs et de mettre au point des méthodes de gestion qui assurent un équilibre entre la protection des valeurs du parc et l'amélioration de l'expérience pour les visiteurs ;

     c) d'encourager l'amélioration de la recherche et du suivi sur les impacts potentiels des changements climatiques mondiaux et sur la nécessité d'adopter des stratégies de gestion adaptatives ;

     d) de renforcer la coordination et la coopération entre l'État espagnol et la Communauté autonome des îles Canaries afin de partager la responsabilité et d'assurer un financement central ; et

     e) d'encourager l'échange de l'expérience en matière de gestion et la promotion conjointe entre le Parc national de Teide et d'autres biens du patrimoine mondial des îles Canaries (Parc national de Garajonay et San Cristóbal de La Laguna);

6. Demande à l'UICN d'évaluer les systèmes volcaniques inscrits sur la Liste du patrimoine mondial et sur les listes indicatives des États parties, et de présenter une étude thématique, pour examen par le Comité.

Documents
PDF Document original de la décision
Contexte de la décision
PDF WHC-07/31.COM/8B
Thèmes : Inscriptions sur la Liste du patrimoine mondial
Etats Parties : Espagne
Session : 31COM