jump to the content

Initiative thématique : «Astronomie et Patrimoine Mondial»

Depuis la nuit des temps, l'astronomie a captivé toutes les civilisations à travers le monde et à travers les âges. Les efforts de ces cultures pour comprendre ou interpréter la signification de ce qu'elles observaient dans le ciel sont souvent reflétés à travers l'architecture, les pétroglyphes et autres représentations culturelles.

Objectif

L'objectif principal de l'initiative thématique « Astronomie et patrimoine mondial » est d'établir un lien entre la science et la culture sur la base de recherches ayant pour but d'identifier les valeurs scientifiques et culturelles des biens liés à l'astronomie. L'identification, la sauvegarde et la promotion de ces biens sont autant de lignes d'actions pour la mise en œuvre de ce programme. Ses objectifs sont :

  • d'offrir un cadre méthodologique pour des actions associées,
  • d'ouvrir la voie à la coopération entre les Etats parties et les communautés scientifiques,
  • de partager les connaissances.

Contexte

Le ciel, notre patrimoine commun et universel, forme un tout avec l'environnement perçu par l'Homme. Inclure l'interprétation du ciel comme un thème du patrimoine mondial est une étape logique dans la prise en considération de la relation entre l'Homme et son environnement. Cette étape est nécessaire à la reconnaissance et la sauvegarde de biens culturels et de paysages culturels ou naturels qui traduise la relation entre l'homme et le ciel.

Les biens liés à l'astronomie illustrent la complexité et la diversité des différentes façons dont les peuples ont rationalisé le cosmos et calqué leurs actions sur cette compréhension.Cela inclut, mais pas seulement, le développement de l'astronomie moderne. Cette constante et perpétuelle interaction entre la connaissance astronomique et son rôle dans la culture humaine est un élément vital de la remarquable valeur universelle de ces biens. Ces témoignages matériels d'astronomie, trouvés dans toutes les régions du monde, couvrent toutes les périodes de la préhistoire à nos jours.

Pourquoi « astronomie » et « patrimoine mondial »

Au vu du nombre croissant de demandes faites à l'UNESCO pour la reconnaissance de la valeur du ciel nocturne et les objets célestes, le Centre du patrimoine mondial a fait sa première déclaration en 2007 soulignant que le ciel, le ciel nocturne, les objets célestes et la lumière des étoiles ne peuvent être proposés pour inscription sur la Liste de patrimoine mondial dans le cadre de la Convention du patrimoine mondial.

Le Centre du patrimoine mondial souhaite souligner que l'Initiative "Starlight" développée par un groupe d'experts internationaux ne fait pas partie de l'Initiative thématique de l'UNESCO "Astronomie et patrimoine mondial".

Le Centre du patrimoine mondial a été informé que pendant la réunion de l'Initiative "Starlight" en 2009 le groupe de travail "Réserves de ciel nocturne et le patrimoine mondial" a développé un concept "Réserve de ciel nocturne". Une étude concernant la proposition de "Réserve de ciel nocturne" fait partie de l'Etude thématique globale sur le patrimoine astronomique élaborée par l'ICOMOS et l'Union Astronomique. Cette Etude devrait être présentée au Comité du Patrimoine mondial.  

Cependant, aucune « Réserve de ciel nocturne » ni « Parc de ciel nocturne » ne peut être reconnu par le Comité du patrimoine mondial en tant que type ou catégorie spécifiques de biens culturels ou naturels du patrimoine mondial, car il n'existe aucun critère permettant de les prendre en considération au titre de la Convention du patrimoine mondial.