English Français
uKhahlamba / Parc du Drakensberg, Afrique du Sud (01/01/2009) © Aron Mazel / Aron Mazel

Art rupestre

Aux fins du programme thématique, on entend par Art rupestre les peintures et gravures qui témoignent de manière évidente et durable de pensées conceptuelles et de croyances humaines, représentées sous forme artistique et graphique. Les expériences partagées par les gestionnaires de sites et les experts internationaux mettent en avant un large éventail de questions, comme la signification spirituelle de l’art rupestre, la nécessité d’une recherche multidisciplinaire, l’importance d’associer les descendants des artistes originels à la gestion et à la prise de décision, ainsi que le besoin d’assistance afin d’élaborer des orientations pour les relations avec les parties concernées, de comprendre les processus naturels d’altération et d’installer et mettre à jour des systèmes de documentation et de suivi pour les sites du patrimoine mondial.

Archives de l’art rupestre

Compte tenu de leur longévité et de leur fragilité face aux changements climatiques et au vandalisme, les sites d’art rupestre sont parmi les plus vulnérables de la Liste du patrimoine mondial.

L’art rupestre, sous forme de peintures et de gravures, représente un témoignage manifeste et durable de pensées conceptuelles et de croyances humaines, représentées sous forme artistique et graphique. Il joue un rôle de dépositaire de mémoire, permettant à chaque culture de parler d’elle et de ses origines dans tous les contextes géographiques.

En juillet 2010, le Centre du patrimoine mondial a conduit une série d’entretiens avec des experts internationaux travaillant dans le domaine de l’art rupestre, en vue de constituer des archives numériques internationales pour aider à la conservation des sites d’art rupestre.

Entretiens

Emmanuel Anati
Director, Centro Camuno di Studi Preistorici (CCSP), Capo di Ponte (Bs), Italy

Ulf Bertilsson
President ICOMOS-CAR; Project Manager, Tanum World Heritage, Sweden; Swedish Rock Art Archives, University of Gothenburg

Janette Deacon
Department of Anthropology and Archaeology, University of South Africa, Pretoria, South Africa; Research Associate, Rock Art Research Institute, Johannesburg, South Africa

Benjamin Smith
Director, Rock Art Research Institute, Research Article Editor, South African Archaeological Bulletin, Associate Professor, University of the Witwatersrand, Johannesburg, South Africa

Felipe Criado Boado
Consejo Superior de Investigaciones Científicas de España (CSIC), España

Julián Martínez García
Instituto Andaluz del Patrimonio Histórico (IAPH), España

María Cruz Berrocal
Consejo Superior de Investigaciones Científicas de España (CSIC), España

Institutions scientifiques concernées