Le gouvernement italien a accordé une contribution de 400 000 € pour un nouveau projet de l'UNESCO destiné à renforcer les capacités pour la sauvegarde du patrimoine culturel au Myanmar.

La contribution permettra à l'UNESCO mobiliser l'expertise internationale pour soutenir Myanmar en protégeant des sites importants du patrimoine dans le pays et, en particulier, les anciens établissements de Pyu remontant près de deux millénaires, ainsi que Bagan, l'un des ensembles de monuments religieux les plus importants du pays du point de vue historique et artistique.

Le projet vise à sensibiliser et développer les capacités techniques pour la restauration et la gestion des sites du patrimoine culturel au Myanmar.

Conçu en étroite collaboration avec le Département d'Archéologie, du Musée National et de la Bibliothèque du Ministère de la Culture de Myanmar, le projet sera exécuté au cours des douze mois.

Francesco Bandarin, Sous-directeur général pour la Culture, a déclaré: « l'énormité de la tâche de sauvegarde du riche patrimoine culturel du Myanmar, appelle la communauté internationale à la coopération pour s'assurer qu'il soit protégée pour les générations futures. Ce projet constitue une étape cruciale dans cet effort. »

Constituant le premier projet de l'UNESCO en faveur du secteur de la culture du Myanmar en une décennie, la contribution de l'Italie est destinée à initier des activités qui construiront l'élan pour le soutien international à l'avenir en vue de renforcer davantage la capacité du Myanmar pour préserver son patrimoine culturel.

Myanmar a ratifié la Convention du Patrimoine mondial en avril 1994 et n'a pas encore de sites sur la liste du Patrimoine mondial.