Le Forum des jeunes Go4BioDiv pour les sites du patrimoine mondial naturel s'est déroulé du 16 au 29 octobre 2010 au Mont Fuji et à Nagoya, au Japon, en parallèle de la 10ème Conférence des Parties (COP) de la Convention sur la diversité biologique.

Le thème du forum était « Nos trésors sont en danger - les sites naturels du patrimoine mondial face au changement climatique ». Trente quatre jeunes défenseurs de l'environnement représentaient 23 sites du patrimoine mondial aussi divers que les Îles Galápagos (Equateur), le Kilimandjaro (Tanzanie), la Réserve de faune du Dja (Cameroun), la mer des Wadden (Allemagne), le Sagarmatha (Népal), Phong Nha-Ke Bang (Vietnam) ou la Grande Barrière (Australie). Avant le début du forum ils ont soumis des photos, des dessins animés et des clips vidéo qu'ils ont réalisés sur leurs sites et des entretiens qu'ils ont menés auprès de gardiens de parcs ou d'anciens des villages.

Installés dans un campement au pied du Mont Fuji, les jeunes gens ont partagé leurs expériences et discuté des défis et menaces concernant leurs sites. Ils ont également mené des activités créatives dont les résultats ont été exposés au Forum de Nagoya. Ils ont ainsi créé une boite à trésors qu'ils ont remplis des trésors de leurs sites et ils ont préparé une performance dansée assistés de chorégraphes professionnels. Des experts du Centre du patrimoine mondial, de l'Union internationale de Conservation de la Nature (UICN), du World Conservation Monitoring Centre (WCMC) et de l'entreprise de coopération internationale (GTZ), ont expliqué aux participants les sujets spécifiques et lancé les débats conceptuels. Equipés de ces connaissances, les participants du Go4BioDiv ont pu préparer plusieurs événements parallèles ainsi qu'une stratégie de communication et de réseau pour la COP10.

L'un de ces événements concernait les questions autochtones : plusieurs jeunes locaux ont débattu du rôle des communautés locales et de leur implication personnelle dans la conservation de la nature mais également des défis qu'ils doivent affronter. D'autres moments clefs ont été les performances dansées, l'une d'elles étant suivie d'un panel de discussion entre les jeunes participants, les membres de l'UNESCO et de l'UICN.

Les participants ont produit une vidéo de déclarations personnelles, une exposition et une brochure. Ils ont appelé les décisionnaires et le public à stopper la perte de biodiversité et à conserver leurs trésors, pas seulement par le biais de leurs activités officielles et de documents mais aussi à travers leur interaction personnelle avec les participants du COP10.

Afin de poursuivre l'initiative, les participants ont décidé de revoir le site web de Go4BioDiv, d'y inclure des informations sur les sites du patrimoine mondial naturel, les menaces auxquelles ils doivent faire face, et les implications personnelles de chaque participant en matière de conservation. Les jeunes participants, fortement motivés, souhaitent poursuivre leur coopération et se préparent déjà pour COP11 qui aura lieu en 2012 en Inde.

Pour plus d'informations, consultez www.go4biodiv.org ou contactez Nina Treu n.treu@unesco.org