En plus des conséquences dramatiques qu'elles ont eues sur les populations, auxquelles le Centre du patrimoine mondial exprime sa profonde sympathie, les inondations massives qui ont récemment touché le Pakistan menacent aujourd'hui sérieusement l'état de conservation du site du patrimoine mondial des Ruines de Mohenjo Daro.

Les Ruines archéologiques de Mohenjo Daro conservent les restes du plus important centre urbain de la civilisation dite de l'Indus qui s'est épanouie au IIIe millénaire av. J.-C. La ville, construite en briques cuites sur une large étendue le long des rives de l'Indus, a toujours été soumise à l'érosion due aux forts courants du fleuve. Une théorie suggère même que l'effondrement de la civilisation de l'Indus pourrait avoir été causé par une série d'inondations dévastatrices. Les eaux de l'Indus ont aujourd'hui atteint un niveau sans précédent et menacent le site ainsi que les digues de protection construites dans les années 1970 et 1980 avec le soutien de l'UNESCO dans le cadre d'une campagne de sauvegarde internationale.

Une mission d'évaluation technique est en cours de préparation par le Bureau de l'UNESCO à Islamabad et se rendra sur le site dès que les eaux auront baissé. Le Centre du patrimoine mondial surveillera entretemps avec attention, l'évolution de la situation et se tiendra prêt à fournir son assistance aux autorités pakistanaises concernées, si des mesures de sauvegarde d'urgence s'avéraient nécessaires.