En novembre 2006, le Centre du patrimoine mondial a signé une lettre d'intention (Memorandum of Understanding, MoU) portant sur plusieurs années, avec Simmons College, Boston, Massachussetts, Etats-Unis. Cette lettre vise à l'établissement d'un premier Centre numérique du patrimoine mondial (WHDC) sous la houlette du Dr. Ching-chih Chen, Professeur de technologies de l'information à l'Ecole supérieure Simmons des sciences de la documentation et de l'information. "Le Centre du patrimoine mondial considère ce projet comme important et ayant un grand potentiel pour valoriser les sciences humaines, à travers l'accès universel et l'enrichissement que procurent l'utilisation des nouvelles technologies" a commenté Francesco Bandarin, Directeur du Centre. Ce projet promouvra une meilleure connaissance des biens du patrimoine mondial et développera la prise de conscience des devoirs de chacun pour leur protection.

Le site Mémoire du patrimoine mondial (WHMnet) est un système rapide, efficace et novateur, qui fournira un accès universel à des informations multilingues et multimédias, comprenant des photographies, des vidéos, des clips audio, sur les 830 sites du patrimoine mondial dans 138 pays. Ces informations ne seront pas seulement obtenues par le biais de recherches "traditionnelles" par pays, région, nom du site, etc. mais aussi en navigant librement et en recherchant de manière aléatoire des images intéressantes, en trouvant des images similaires, en se concentrant sur des détails et en obtenant des annotations pertinentes. En résumé, on pourra obtenir instantanément des images provenant de plusieurs pays, interculturelles, sur des éléments de nature similaire tels que des cathédrales, des temples, des sites archéologiques, etc., ou sur des éléments de même couleur ou forme.

Les objectifs de WHMnet sont de:

  • créer une bibliothèque mondiale en ligne sur les sites du patrimoine mondial qui serve de modèle pour l'intégration de ressources multi-formats et multilingues provenant de musées, archives, bibliothèques et ressources bibliographiques ou virtuelles et qui développe des capacités de recherche plus géo-spatiales, temporelles et multilingues;
  • développer une infrastructure collaborative qui puisse accueillir un nombre croissant de partenaires contribuant au projet à travers le monde entier;
  • fournir aux utilisateurs des ressources numériques et intégrées reliant facilement tous les types de ressources.

Imaginons, par exemple, un visiteur qui se rend sur le site archéologique du patrimoine mondial de Volubilis au Maroc, est fasciné par les vestiges élégants du forum, des temples, des basiliques et arcs de triomphe provenant de l'Empire romain du IIIe siècle avant notre ère, et se demande quels autres vestiges de nature similaire peuvent être trouvés en Afrique. D'un simple clic sur une des images de Volubilis, WHMnet peut fournir instantanément des images comparables de sites tels que Djemila et Timgad en Algérie, tels qu'illustrés dans le graphique suivant (cliquer sur la photographie).

Le projet WHMnet, qui débutera en juillet 2007, bénéficiera grandement du site Mémoire du Monde (GMNet) créé par le Dr Chen, une bibliothèque mondiale et un portail d'images culturelles, historiques et patrimoniales du monde entier, lancé grâce à une bourse portant sur plusieurs années, décernée par le Programme international pour les bibliothèques numériques de la Fondation nationale américaine pour les sciences. WHMNet bénéficiera des acquis du système de recherches novateur, intégré et multimédia (i-M-C-S) du GMNet, tout en le développant. "Le WHMNet est un système d'une bien plus grande envergure que le GMNet" dit le Dr. Chen, qui plaide en faveur du concept de bibliothèque numérique mondiale depuis 1993.