Avec le soutien du Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO, TourismAfrica 2006 (10-15 sept., Genève, Suisse) développe activement la sensibilisation au patrimoine mondial africain.

Cet événement de 4 jours réunit des professionnels africains et de décisionnaires internationaux afin de développer l'industrie du tourisme africain, notamment dans le domaine du tourisme durable. L'industrie touristique a connu une remarquable expansion ces dernières années. En 2005, l'Afrique à elle-seule a connu un taux de croissance de 10% avec des chiffres qui devraient passer de 25 à 77 millions de visiteurs d'ici 2020. TourismAfrica 2006 offre une plateforme de débats autour de problématiques telles que développement, investissement et conservation du patrimoine. L'Organisation mondiale du tourisme (OMT), la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED), l'Union africaine, le Canton de Genève, la Banque africaine de développement, ainsi que la Banque mondiale soutiennent cette initiative.

Mme Elizabeth Wangari, Chef de la section Afrique au Centre du patrimoine mondial représentant l'UNESCO, a présidé une session du Congrès lundi 11 septembre sur le thème « Patrimoine et diversité en Afrique ». Mme Wangari a également participé au forum intitulé « Patrimoine culturel, déclencheur de tourisme et de développement économique local ».

Plus de 50 films sur les Sites du patrimoine mondial seront diffusés dans la salle de projection du hall d'exposition du Palexpo de Genève, grâce au soutien des partenaires média du Centre du patrimoine mondial tels que NHK (Japon), SWR (Allemagne) et TBS (Japon).

Ces films présentent la valeur universelle pour laquelle ces sites ont été inscrits. Les sites du patrimoine mondial attirent généralement les touristes par leur splendeur et leur unicité. Le Centre du patrimoine mondial encourage un tourisme responsable à travers l'éducation du public et demeure un acteur majeur du processus de préservation.