Du 17 au 26 juin 2020, l'UNESCO a organisé avec succès son premier World Heritage City Lab, un laboratoire d'innovation en ligne dont l’objectif est d’analyser, d’évaluer et d’explorer des stratégies pour la protection et la gestion des biens du patrimoine mondial en milieu urbain.

Organisé avec le concours des Organisations consultatives à la Convention du patrimoine mondial - le Conseil international des monuments et des sites (ICOMOS), l’Union mondiale pour la nature (UICN) et le Centre international d’étude pour la préservation et la restauration des biens culturels (ICCROM), le Laboratoire a alimenté une réflexion sur les problèmes pratiques et les difficultés que doivent résoudre les villes du patrimoine mondial dans le cadre des politiques et processus de la Convention du patrimoine mondial et de la Recommandation concernant le paysage urbain historique, adoptée par l’UNESCO en 2011.

La crise sanitaire causée par la pandémie de COVID-19 a brutalement révélé la fragilité de nos villes. Le Laboratoire des villes du patrimoine a été l’occasion d’étudier comment nous pouvons aider les villes du patrimoine à redevenir des centres urbains florissants, en appliquant des stratégies fondées sur le patrimoine pour rendre ces villes plus fortes, plus durables et plus résilientes, mais aussi plus fortement ancrées dans leur histoire et leur environnement.

Les sessions ont abordé des sujets tels que « Bien-être et communautés locales », « Le patrimoine au cœur des stratégies locales pour le développement économique » et « Repenser les infrastructures urbaines dans les villes historiques ». Chacune des sessions thématiques a été conçue comme un laboratoire d'innovation et structurée en trois blocs principaux : principaux points de débat présentés par deux experts de haut niveau, deux présentations d’études de cas et débats ouverts. La dernière session fut un débat général sur la voie à suivre avec le patrimoine comme fondement du redressement et de la résilience des villes du patrimoine. Après chacune des sessions thématiques, les participants étaient répartis en groupes de travail pour faire ensemble un exercice assigné. Pendant la dernière session, chacun des groupes a présenté un rapport des stratégies et solutions proposées par les membres de son groupe.

Par ailleurs, la première session était un Webinaire de haut niveau qui s’est tenu le 17 juin 2020, sur le thème « Repenser le patrimoine urbain pour le redressement et la résilience », où un panel international de 7 maires de villes du patrimoine mondial et de 5 experts de haut niveau ont partagé leurs points de vue et leurs expériences. Plus de 60 experts internationaux et collègues d’institutions partenaires ont participé à la session en tant que participants du Laboratoire. Diffusé en direct, l’événement a rassemblé plus de 400 participants au total à son pic. Le City Lab a été très bien accueilli par les participants qui y ont vu un modèle très utile. Ces derniers ont exprimé leur appréciation des échanges fructueux, constructifs et ouverts qui se sont développés tout au long des sessions. M. Medhanie T. Maryam d’Érythrée a remercié l’UNESCO de l’occasion qui lui a été donnée de participer au laboratoire et ainsi de « partager des idées et expériences fabuleuses ». M. Adnène Ben Nejma, professeur à l’École nationale d’architecture de Tunis (Tunisie), a salué les « présentations et débat enrichissants ». Mme Shadia Touqan, Directrice du Centre régional arabe pour le patrimoine mondial (ARC - WH) et animateur de session, a ajouté que le laboratoire a ouvert « des discussions inhabituelles entre des professionnels, des fonctionnaires et la société civile, redéfinissant ainsi les priorités et les responsabilités des organisations internationales concernées et leurs relations avec les décideurs et les autres parties prenantes ».

Afin de diffuser les enseignements tirés, les participants au City Lab ont été encouragés à soutenir les biens du patrimoine mondial dans leur région ainsi que la mise en œuvre de la Recommandation HUL et à sensibiliser à la protection du patrimoine urbain et au rôle du patrimoine culturel dans le développement urbain durable dans les politiques et actions locales, régionales et nationales pertinentes.


Consulter l'agenda du Laboratoire des villes du patrimoine mondial de l’UNESCO


Rendez-vous sur https://whc.unesco.org/fr/villes/ pour plus d’informations sur le Programme des villes du patrimoine mondial.
Contact: worldheritagecities@unesco.org

Cet événement a été réalisé grâce au soutien de la ville de Nanjing.