À l'occasion du 50e anniversaire du parc national de Doñana, les autorités espagnoles ont organisé, en présence de sa majesté le roi Felipe VI, un grand congrès : "Doñana, 50 ans de parc national", qui s’est tenu du 14 au 16 février à Almonte (Espagne).

Cet événement a  réuni un grand nombre d'experts espagnols et internationaux, des communautés locales, des ONGs et différentes institutions en vue d’échanger sur les expériences et les  enseignements tirés de la protection depuis un demi-siècle de ce site exceptionnel et, ainsi que pour s'entretenir sur son futur. Mechtild Rössler, Directeur du Centre du patrimoine mondial a représenté l'UNESCO lors de  cet événement. Elle a notamment souligné la coopération internationale du site en tant que bien du patrimoine mondial et réserve de biosphère de l'UNESCO.

Inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en 1994, le Parc national de Doñana est situé sur le fleuve Guadalquivir, dans son estuaire sur l'océan Atlantique. Il se distingue par la grande diversité de ses biotopes, notamment des lagunes, des marais, des fixes et des dunes, des bois de broussailles et des maquis. Il abrite cinq espèces d'oiseaux menacées et est le lieu d'hivernage de plus de 500 000 oiseaux aquatiques chaque année. Une mission conjointe Centre du patrimoine mondial - UICN - Convention de Ramsar se rendra également sur le site en février 2020.