Du 17 au 29 novembre 2018, la quatorzième réunion de la Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique (COP 14 de la CDB) s'est tenue à Charm el-Cheikh, en Égypte.


Cette réunion a été une étape importante pour que la communauté internationale voit où nous en sommes dans la réalisation des objectifs mondiaux, tels que le Plan stratégique pour la biodiversité 2010-2020 et le Programme de développement durable à l'horizon 2030, tout en réaffirmant ce qui est encore nécessaire pour le cadre de la biodiversité mondiale post-2020 "vivre en harmonie avec la nature".

Le 21 novembre, lors de la journée des aires protégées du pavillon de Rio,  la contribution des sites désignés par l'UNESCO au patrimoine mondial et les réserves de biosphère de l'objectif 11 d'Aichi pour la biodiversité ont été reconnues. Le Centre du patrimoine mondial également s'est associé au lancement du partenariat Aichi relatif à l’objectif 11 pour la diversité biologique initié par le Secrétariat de la CDB.

La CdP a été l’occasion pour les huit conventions relatives à la biodiversité – les membres du Groupe de liaison des conventions relatives à la biodiversité (BLG) - de se rencontrer et de parler d'une seule voix. Au cours des séances du groupe de travail, deux déclarations communes ont été prononcées au nom du BLG, soulignant par des exemples concrets de synergies renforcées et la coopération entre les membres, tout en réitérant l'engagement de BLG à développer le cadre mondial pour la biodiversité post-2020.

Le Sommet sur la nature et la culture s'est tenu les 22 et 23 novembre parallèlement à la Conférence des Parties, sous les auspices du Programme de travail conjoint de la Convention sur la diversité biologique et de l'UNESCO sur les liens entre diversité biologique et diversité culturelle (2001-2020). S'appuyant sur l'engagement actif de plus de 200 participants ayant des origines culturelles diverses, le Sommet s'est achevé avec la Déclaration de Charm el-Cheikh sur la nature et la culture, qui permettra de poursuivre le dialogue plus approfondi sur la création d'une Alliance internationale multi-partenaires sur la nature et la culture qui prendra effet lors de la COP 15 à Beijing, en Chine, en 2020.