Le 1er août 2018, le Centre du patrimoine mondial a reçu une pétition signée par plus de 2 400 citoyens qui ont exprimé leurs préoccupations au sujet de la déforestation sur le site du patrimoine mondial du lac Baïkal (Fédération de Russie).

Les autorités compétentes de l'État partie ainsi que le Centre du patrimoine mondial et l'Organisation consultative de l'UICN sont informés des préoccupations soulevées par la campagne. L'état de conservation du site du patrimoine mondial fait l'objet d'un suivi conformément aux Orientations devant guider la mise en œuvre de la Convention du patrimoine mondial. Le Comité du patrimoine mondial, à sa 42ème session à Manama, Bahreïn (du 24 juin au 4 juillet 2018), a demandé à l'Etat partie de fournir une mise à jour sur plusieurs points, notamment sur la gestion forestière planifiée.