L'eau est essentielle à la vie; aucun organisme vivant ne peut survivre sans elle. Nous avons besoin d'eau pour la survie humaine, et l'eau est essentielle au maintien d'écosystèmes sains, favorables à l’épanouissement des populations. 

Les sites du patrimoine mondial comprennent une grande variété de paysages, des forêts tropicales humides aux déserts arides. Les montagnes inscrites sur la Liste du patrimoine mondial fournissent de l'eau à des milliers, voire à des millions de personnes, comme le Parc national du Morne Trois Pitons (Dominique), le Mont Kenya (Kenya) et les Sanctuaires des pandas géants du Sichuan (Chine). Le complexe forestier de Dong Phayayen-Khao Yai, avec ses fortes précipitations annuelles, constitue un bassin hydrologique d'importance critique pour la Thaïlande, drainant et alimentant cinq des principaux fleuves que compte le pays. Le delta de l'Okavango, au nord-ouest du Botswana, est l'un des très rares deltas intérieurs majeurs n’ayant pas de débouché dans la mer ou dans l’Océan et disposant d’un système de zones humides quasi intact. Une des caractéristiques uniques de ce site est que les crues annuelles se produisent en saison sèche, de sorte que les plantes et les animaux ont synchronisé leur rythme biologique avec les crues et les pluies annuelles. C'est un exemple exceptionnel de l'interaction entre les processus climatiques, hydrologiques et biologiques. Pendant des millénaires, le delta de l'Okavango a également joué un rôle majeur dans le développement de la diversité culturelle humaine et des systèmes de connaissances.

Notre relation étroite avec l'eau se reflète dans les sites du patrimoine mondial à travers le monde, dont certains sont des réalisations d'ingénierie sensationnelles, comme les aqueducs romains du Pont du Gard, en France et de Ségovie, en Espagne, le site Polder de Beemster aux Pays-Bas, les Rizières en terrasses d'Ifugao aux Philippines, ou les systèmes d'irrigation Aflaj d'Oman.

Ces sites témoignent de notre besoin primordial en eau, de notre interaction avec la terre et de notre besoin de coexister ensemble dans le respect et l’harmonie. Aussi est-il crucial que nous les protégions et les nourrissions.


Mechtild Rössler
Directrice
Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO