Le Centre du patrimoine mondial accueille avec satisfaction la décision du gouvernement britannique de rejeter l’autorisation de mettre en oeuvre le projet de développement d'éoliennes offshore « Navitus Bay Wind Park » au large du site du patrimoine mondial, Littoral du Dorset et de l'est du Devon

Cette décision découle d’une procédure d’examen détaillée de la demande prenant en compte l’importance du site inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en 2001 pour sa combinaison exceptionnelle de caractéristiques géologiques et géomorphologiques d’importance mondiale.

Le bien comprend huit sections s'égrenant sur 155 km de côtes en grande majorité sauvages. La géologie du bien représente environ 185 millions d'année de l'histoire de la Terre. Il est renommé pour sa contribution à la recherche en sciences de la Terre depuis plus de 300 ans, suscitant des contributions majeures à de nombreux aspects de la géologie, de la paléontologie et de la géomorphologie.

Le gouvernement Britannique considère que les composantes offshore du projet apporteraient des changements qui modifieraient significativement l’expérience que l'on peut avoir du bien et de ses alentours et qui auraient des effets négatifs sur la signification du bien et sur sa valeur universelle exceptionnelle (VUE), sur laquelle est basée son inscription.

Le Centre du patrimoine mondial accueille avec satisfaction cette décision en faveur de la conservation des valeurs identifiées du bien et de sa valeur universelle exceptionnelle et qui a pris en compte et mesuré attentivement l'impact possible du projet sur le site même et son contexte.