Le Président de la République islamique de Mauritanie, Maaouya Ould Sid'Ahmed Taya, le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, et Jean-François Rischard, vice-président pour l'Europe à la Banque mondiale, ouvriront le 11 avril à l'UNESCO (11h, Salle II) une conférence et une exposition consacrées au patrimoine culturel de la Mauritanie et aux anciennes cités de Ouadane, Chinguetti, Tichitt et Oualata.

Cet événement est organisé par le Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO, le Projet Sauvegarde et valorisation du patrimoine culturel mauritanien (PSVPCM) et la Banque mondiale, en coopération avec la Délégation permanente de la République islamique de Mauritanie auprès de l'UNESCO et avec le support de la France. Il mettra à l'honneur les quatre villes mauritaniennes inscrites en 1996 sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

L'après-midi du 11 avril (14h30-18h30), la conférence Sauvegarde et Valorisation du patrimoine culturel mauritanien présentera les réalisations qui ont été rendues possibles par la Convention tripartite de coopération signée en 2002 entre l'UNESCO, la Banque mondiale et le gouvernement mauritanien en vue de mettre en œuvre le projet pilote PSVPCM. D'autres aspects du patrimoine culturel mauritanien seront également présentés.

Toujours le 11 avril (11h30, Foyer des conférences), le Président Maaouya Ould Sid'Ahmed Taya, Koïchiro Matsuura et Jean-François Rischard ouvriront l'exposition itinérante Villes de mémoire - anciens ksour de Mauritanie qui présente le travail entrepris dans les quatre villes dans le cadre de la Convention tripartite. Les photos du Français Philippe Caumes montrent la vie dans ces villes et les différentes phases de la mise en œuvre du Projet.

Cette exposition sera visible à l'UNESCO jusqu'au 14 avril. Elle ira ensuite au Musée d'Atar, en cours de réhabilitation grâce à un crédit de la Banque mondiale et l’appui technique de l’UNESCO.

Du 11 au 14 avril, un film documentaire réalisé dans le cadre du Projet Sauvegarde et Valorisation du patrimoine culturel mauritanien sera projeté en continu au Foyer des conférences.

Un ouvrage sur le travail de sauvegarde et de valorisation du patrimoine culturel mauritanien sera disponible pour les journalistes.