C’est avec un  profond regret que le Centre du patrimoine mondial a appris la récente disparition du Professeur Walter Santagata, collaborateur de longue date de l’UNESCO et  créateur, parmi beaucoup d’autres programmes scientifiques, du Centre de catégorie 2 de Turin pour la formation et la recherche sur l’économie du patrimoine mondial (ITRECH 2011).

La mise en place de cette institution visant à explorer la dimension économique du patrimoine, a comblé un vide dans ce domaine, notamment grâce à son programme de Master « le patrimoine mondial au travail » qui contribue à renforcer les connaissances de nombreux étudiants de différentes régions du monde sur ce sujet délicat.  

Le Professeur Santagata était également l’auteur et co-auteur de nombreuses publications sur l’économie de la culture et de la création qui ont considérablement fait progresser la réflexion sur la façon de rapprocher le secteur de la conservation des réalités économiques sociales actuelles.

Le Centre du patrimoine mondial souhaite présenter ses sincères condoléances à la famille, les amis et collègues de Walter Santagata. Il laissera un grand vide à tous ceux qui appréciaient sa personnalité chaleureuse, son enthousiasme intellectuel et son engagement citoyen.