English Français

Renforcement des capacités nationales pour la réalisation des études d’impact sur le patrimoine mondial en Egypte

Le but de ce projet est de financer des ateliers de formation au profit des gestionnaires du patrimoine mondial en Egypte en vue de leur permettre de maîtriser les techniques de réalisation des études d’impacts de projets susceptibles d’affecter les attributs de la valeur universelle exceptionnelle des sites inscrits sur la Liste du patrimoine mondial.

La réalisation de ce projet répondra à un besoin crucial pour la sauvegarde du patrimoine mondial en Egypte face au développement croissant d’initiatives et de projets aussi bien sur les sites et leurs zones tampons que dans leur voisinage immédiat.

Le Comité du patrimoine mondial avait pris des décisions demandant à l’Egypte de réaliser de telles études d’impact : décisions 39 COM 7B.49 en 2015 ; 40 COM 7A.9 et 40 COM 7B.22 en 2016.


Financer ce projet
Budget proposé
150 000 dollars E.U.

Durée
1 an

Bénéficiaire
Egypte

Catégorie
Conservation ● Renforcement des capacités

Document
Description du projet

Ce projet fait partie
de la bourse aux projets.

Contacter nous

Contexte

L’Egypte compte 6 biens culturels et un naturel inscrits sur la Liste du patrimoine mondial :

  • Abou Mena
  • Le Caire historique
  • Memphis et sa nécropole – les zones des pyramides de Guizeh à Dahchour
  • Monuments de Nubie d'Abou Simbel à Philae
  • Thèbes antique et sa nécropole
  • Zone Sainte-Catherine
  • Wadi Al-Hitan (La vallée des Baleines).

La nécessaire protection de la valeur universelle exceptionnelle de chacun de ces sites culturels est soumise au défi que constitue le nombre croissant de travaux d’aménagements et d’infrastructures envisagés, aussi bien par les acteurs publics que privés, à l’intérieur ou dans le voisinage des zones classées. Le Comité et le Centre du patrimoine du patrimoine mondial ainsi que les Organisations consultatives font face à l’émergence de cas de plus en plus nombreux de menaces sur les sites qui rendent nécessaire la réalisation d’études d’impacts sur le patrimoine mondial.

Cette situation a conduit à l’élaboration par l’ICOMOS en 2011 des « Orientations relatives aux études d’impact sur le patrimoine pour les biens du patrimoine mondial culturel » (EIP) qui constituent un précieux outil pour la sauvegarde du patrimoine mondial.

Il s’avère que le nombre croissant de projets susceptibles d’affecter les sites égyptiens rend nécessaire et urgente la maîtrise, par les professionnels de ce pays, du concept et de la méthodologie relatifs à cet outil.

Objectifs

  1. Assurer une formation sur les techniques de réalisation des évaluations d’impact sur le patrimoine mondial au profit de professionnels actifs dans la gestion du patrimoine mondial en Egypte ;
  2. Organiser des ateliers en vue de la mise en pratique des « Orientations relatives aux études d’impact sur le patrimoine pour les biens du patrimoine mondial culturel » (EIP) ;
  3. Favoriser l’émergence d’un pôle national pour la réalisation des études d’impact sur le patrimoine pour les biens du patrimoine mondial.

 Pertinence

L’importance des sites du patrimoine mondial en Egypte et la densité du peuplement, de l’urbanisme et des réseaux de communications qui leur font subir une pression croissante, rendent nécessaire la parfaite maîtrise par les conservateurs et gestionnaires des sites des techniques de réalisation des études d’impacts sur ces biens.

La réalisation de telles études, qui mettent en évidence les potentiels impacts sur les biens, permettra au Département des Antiquités d’assurer sa mission de protection des biens inscrits sur la Liste du patrimoine mondial et de faire valoir des arguments techniques pertinents pour l’identification des choix techniques les plus appropriés et pour l’atténuation de certains impacts potentiels de projets de développement sur la valeur universelle exceptionnelle des biens.

 Résultats et Bénéficiaires

Résultats

  1. Les capacités des gestionnaires et conservateurs du patrimoine culturel mondial en Egypte dans la réalisation des études d’impacts sur le patrimoine pour les biens du patrimoine mondial sont renforcées.
  2. Des cas d’études d’impact de projets théoriques ou pratiques sur des sites du patrimoine mondial sont réalisés. 
  3. Un pôle d’expertise nationale dans la réalisation des EIP est disponible au sein du Département des Antiquités de l’Egypte.

Bénéficiaires

  • Le Département des Antiquités de l’Egypte
  • Les gestionnaires de sites du patrimoine mondial en Egypte

Budget

Un financement extrabudgétaire global estimé à 150 000 dollars E.U. est nécessaire pour la mise en œuvre de ce projet.

Ces fonds couvriront l’animation de séminaires et ateliers de formation, les honoraires des consultants, le coordonnateur technique national, les frais de voyage et d'hébergement, les communications, la production conjointe de rapports ainsi que la traduction dans les deux langues officielles de la Convention, la conception et l'impression du matériel d'information approprié.

Calendrier

La durée prévisionnelle du projet est d’un an.

 Visibilité

Un plan de communication et de visibilité pourra être développé en consultation avec le(s) donateur(s) et inclura les options suivantes (sans être pour autant limité à celles-ci) :

Visibility material

Placement / Event

Outreach

Audience

Articles sur le site web du Centre du patrimoine mondial

Logo

Site web du CPM: whc.unesco.org

Public

Statistiques pour 2016 : 13,340,000 visites

9,735,000 visiteurs unique

41,650,000 pages vues

Evénement parallèle lors du Comité du patrimoine mondial

Logo

World Heritage Committee session

Membres du Comité du PM, observateurs, ONGs, gestionnaires de sites, presse

Approx. 2,000 participants de 193 pays

Article dans la Revue du patrimoine mondial

Logo

Magazine “Revue du patrimoine mondial” et “ Lettre d’information du patrimoine mondial ”

Public

Approx. 20,000 abonnés

Événements locaux et régionaux parallèles

Logo

Pas encore connus

Public

Pas encore connus

Contact

Nada Al-Hassan
Chef
Unité des États arabes
Centre du patrimoine mondial
n.al-hassan@unesco.org


En complément (1)
Etats parties (1)