English Français

Sites marins du patrimoine mondial - Guide des meilleures pratiques

© UNESCO | Source

Sites marins du patrimoine mondial : pour une gestion efficace des aires marines protégées les plus emblématiques au monde

Quel est l’objet de ce guide ?

Ce guide propose une initiation à la pratique d’une gestion efficace et proactive visant à assurer la conservation à long terme et le développement durable des sites marins du patrimoine mondial. Il pose également les bases de l’élaboration d’un cadre normatif commun pour une gestion efficace et une prise de décisions proactive à l’appui des gestionnaires de sites marins du patrimoine mondial ou d’autres aires marines protégées (AMP).

Deux principaux outils sont au coeur de l’approche présentée ici. Le premier est l’utilisation de la valeur universelle exceptionnelle (VUE) de chaque site, telle qu’elle a été décrite lors de son inscription sur la Liste du patrimoine mondial, comme fil rouge du système de gestion de ce site.

Comme il ressort d’une étude des sites marins du patrimoine mondial, la déclaration de valeur universelle exceptionnelle est très rarement utilisée pour les besoins de la gestion.

Les gestionnaires d’un site ont souvent une interprétation limitée, si tant est qu’ils en aient, de sa valeur universelle exceptionnelle et ne savent pas l’utiliser de manière concrète pour engager leur site sur la voie d’un avenir durable. Ce guide comble donc une lacune importante dans la mise en oeuvre de systèmes efficaces de gestion des sites marins. Il décrit étape par étape, la façon dont la valeur universelle exceptionnelle d’un site peut aider les gestionnaires et les partenaires dans l’organisation de leur travail, mais aussi dans la présentation des rapports au Comité du patrimoine mondial sur l’état de conservation d’un site.

Le concept de valeur universelle exceptionnelle permet aux gestionnaires de sites et vaux partenaires de définir des priorités en matière de conservation, en tenant compte de l’état actuel et des tendances et perspectives à venir. Pour les AMP qui ne font pas partie du réseau de sites marins du patrimoine mondial, l’énoncé des objectifs de conservation du site peut, en général, remplacer la déclaration de valeur universelle exceptionnelle.

Le deuxième outil que propose l’approche décrite dans ce guide est l’utilisation d’outils de gestion par zone, tels que l’aménagement de l’espace marin, afin de planifier et d’atteindre des objectifs environnementaux, sociaux et économiques et d’obtenir ainsi des progrès tangibles et opérationnels en matière de développement durable tout en sauvegardant les valeurs exceptionnelles d’un site.

La planification de scénarios futurs est un volet important d’un aménagement efficace de l’espace marin. Face à la forte augmentation de la demande d’espace océanique, à l’afflux croissant de touristes et aux effets planétaires des changements climatiques, une gestion proactive et prospective est la clé de la réussite. Pourtant, dans la plupart des AMP, le mode de gestion est plutôt réactif et axé sur le présent que sur un futur souhaitable. Le présent guide vise donc à aider les gestionnaires de sites à utiliser des outils de gestion par zone pour comprendre l’état actuel et penser l’avenir sur la base d’une vision clairement définie de leur site dans 10 ou 20 ans

Partenaires

This publication was made possible thanks to the support of the Government of Flanders to the World Heritage Centre Marine Programme

and the additional support of the Governments of Germany and the Netherlands



This publication is available in Open Access under the Attribution-ShareAlike 3.0 IGO (CC-BY-SA 3.0 IGO) license (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/igo/). By using the content of this publication, the users accept to be bound by the terms of use of the UNESCO Open Access Repository (http://www.unesco.org/open-access/terms-use-ccbysa-en). The designations employed and the presentation of material throughout this publication do not imply the expression of any opinion whatsoever on the part of UNESCO concerning the legal status of any country, territory, city or area or of its authorities, or concerning the delimitation of its frontiers or boundaries. The ideas and opinions expressed in this publication are those of the authors; they are not necessarily those of UNESCO and do not commit the Organization.