English Français
 

Soutien aux collectivités africaines dans le domaine du patrimoine (projet UE-AIMF)

Un programme intitulé Patrimoine culturel et développement local a été initié en 2009 dans le cadre de la Convention France-UNESCO pour répondre aux demandes formulées lors des sessions spéciales des Sommets Africités sur le patrimoine et développement local en Afrique. Le projet avait pour objectif de renforcer les compétences des collectivités locales d’Afrique de l’Ouest. Il a été initié par la Convention France-UNESCO qui a apporté les fonds de lancement et fourni l’ingénierie de projet pour trouver les financements auprès de l’Union Européenne.

Porté finalement par l’Association Internationale des Maires francophones (AIMF) et financé par l’Union Européenne, il a été mis en œuvre en partenariat avec la Convention France-UNESCO et le Centre du patrimoine mondial qui ont apporté un appui technique. Le projet ciblait 5 pays : le Sénégal, le Bénin, la Mauritanie, le Cabo Verde et le Mali. La Convention France-UNESCO, en tant que membre du Comité de pilotage a participé aux sessions de formation et à la capitalisation des travaux.

Les participants à ces sessions furent sensibilisés à la valeur de leur patrimoine et invités à formuler et développer le projet culturel de leur commune. Une centaine de projets ont ainsi été élaborés dans les cinq pays bénéficiaires et dans des champs variés : patrimoine immobilier, itinéraires et parcours, musées, paysages culturels, lieux et espaces sacrés, patrimoine immatériel. Les projets produits soulignaient la maturité de la réflexion des communes et la diversité des approches patrimoniales. Certains d’entre eux ont ensuite été soumis à des bailleurs de fonds pour financement (notamment l’Union Européenne), ce qui garantissait la pérennité du projet.

En complémentarité de ces sessions techniques nationales, un séminaire d’échange régional a été organisé à Grand Bassam en Côte d’Ivoire du 7 au 9 octobre 2011, sur le thème Coopération entre État, collectivités locales et détenteurs traditionnels dans la gestion du patrimoine. (Il s’agissait du deuxième séminaire régional du projet, après celui du Cabo Verde en avril 2011. Il a permis de déclencher un dialogue entre directeurs du patrimoine et maires, renforçant ainsi leur coopération.

En conclusion du projet un ouvrage a été publié par l’AIMF, « Patrimoine culturel et enjeux territoriaux en Afrique francophone » en étroite collaboration avec l’équipe de la Convention France-UNESCO et le Centre du patrimoine mondial en décembre 2012. Cet outil conçu comme un outil d’aide à la décision s’inscrit en appui aux politiques du patrimoine engagés par les collectivités territoriales africaines, dans un contexte où les acteurs locaux jouent un rôle croissant. Cet ouvrage destiné en priorité aux élus et techniciens municipaux, intéresse également les professionnels du patrimoine.

Zone géographique
Résultats
  • education
Objectifs stratégiques
  • Communautés
  • Conservation
  • Développement des capacités
Assistances
  • Formation