jump to the content

Restauration de la basilique Basile-le-Bienheureux

Egalement appelée Cathédrale de l’Intercession-de-la-Vierge, la construction de la Cathédrale Basile-le-Bienheureux a eu lieu entre 1552 et 1561 après la prise de Kazan par le tsar Ivan IV, dit Ivan le Terrible, pour commémorer sa victoire contre les Tatars. Il fit appel à l’architecte Postnik Yakovlev qui proposa une basilique dont les dômes dorés reprenaient la forme des casques militaires. En 1583, à la suite d'un incendie, les dômes furent remplacés par des bulbes. Ce n’est qu'en 1670 toutefois qu’on leur donna l’aspect coloré que nous leur connaissons aujourd’hui. Située sur la Place Rouge de Moscou, elle est désormais devenue le symbole de la ville et au-delà de toute la Russie. Elle est au cœur de l’ Kremlin–Place Rouge inscrit sur la Liste du Patrimoine mondial en 1990.

Dans le cadre de la coopération entre l’UNESCO et le groupe industriel Rhône-Poulenc pour la sauvegarde du patrimoine culturel et naturel de l’humanité, la chaire UNESCO de conservation urbaine et architecturale de Moscou et le Comité russe de l’ICOMOS ont proposé d’appliquer certaines technologies et matériaux nouveaux élaborés par Rhône-Poulenc à la restauration de la basilique. Un architecte en chef des Monuments Historiques français dans le cadre de la Convention France -UNESCO, a  réalisé un diagnostic et des recommandations pour la restauration de l’édifice. 

Sites du patrimoine mondial
Objectifs stratégiques
  • Conservation
  • Communication