jump to the content

Patrimoine mondial naturel dans le bassin du Congo

Vue aérienne du Parc national de la Garamba, République démocratique du Congo © Nuria Ortega
Dans le bassin du Congo, l’UNESCO développe depuis 2000 des actions en faveur de la conservation et de la gestion des sites naturels, inscrits et potentiels. Les deux programmes mis en œuvre - Conservation de la biodiversité en zones de conflits armés : préserver les sites du patrimoine naturel en République démocratique du Congo et L’Initiative pour le patrimoine mondial forestier d’Afrique centrale (CAWHFI) - s’appuient sur la Convention du patrimoine mondial pour renforcer et promouvoir les aires protégées de la région par une gestion durable de l’ensemble du paysage.

Les forêts du bassin du Congo

Le bassin du Congo, deuxième massif forestier tropical après l’Amazonie, se distingue par sa biodiversité exceptionnelle et un niveau d’endémisme très élevé. La conservation des forêts du bassin du Congo est fondamentale pour les 30 millions de personnes qui y habitent et dépendent de ses ressources. La région a également un rôle important, au niveau de la planète, pour la régulation du climat via la séquestration du carbone.

1,6 millions

Les forêts tropicales d’Afrique centrale, qui abritent une grande partie de la biodiversité mondiale, s’étendent sur une superficie totale de 1,6 millions de km².

8 sites

8 sites naturels du bassin du Congo, reconnus pour leur Valeur universelle exceptionnelle, sont inscrits sur la Liste du patrimoine mondial.

5 Etats parties

Ces 8 sites du patrimoine mondial sont situés dans 5 Etats parties :
Cameroun, République centrafricaine, Congo, République démocratique du Congo, Gabon.

5 sites

5 sites inscrits sur la Liste du patrimoine mondial en péril, tous situés en République démocratique du Congo.

14%

14% de la surface totale des forêts d’Afrique centrale bénéficie d’un statut d’aire protégée.

Patrouille de l'Agence Nationale des Parcs Nationaux du Gabon (ANPN) sur la rivière Oua, Parc national de Minkébé © James Morgan-WWF

L’action du Centre du patrimoine mondial de l’UNESCO dans le bassin du Congo

Deux programmes pour la conservation du patrimoine naturel du bassin du Congo sont coordonnés à l’Unité des projets spéciaux du Centre du patrimoine mondial.
Conservation de la biodiversité en zones de conflits armés : préserver les sites du patrimoine naturel en République démocratique du Congo

Appuyer la conservation des sites congolais qui ont déjà le statut de patrimoine mondial mais sont inscrits sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

L’Initiative pour le patrimoine mondial forestier d’Afrique centrale (CAWHFI)

Identifier de nouveaux sites potentiels du patrimoine mondial à travers une approche par paysages et développer des activités pour permettre à ces sites d’obtenir les standards de gestion de la Convention du patrimoine mondial.