jump to the content

2010 Année internationale de la diversité biologique

L'Organisation des Nations Unies a déclaré 2010 Année internationale de la biodiversité. Ce terme désigne la diversité de toute vie et de tous les processus naturels de la Terre. Tous les êtres vivants, qu'il s'agisse de bactéries microscopiques, d'imposants mammifères ou de plantes minuscules, font également partie de la biodiversité. Nous nous imaginons peut-être fort éloignés de l'environnement « naturel » dans notre vie quotidienne, et pourtant nous sommes intimement liés aux écosystèmes et à leurs processus du fait de notre alimentation, de notre utilisation de substances matérielles, dont l'eau parmi tant d'autres.

Aujourd'hui, 201 sites naturels et mixtes du patrimoine mondial dans 81 pays protègent plus de 177 millions d'hectares de terre et de mer - soit une superficie équivalant à la moitié de l'Europe. La Convention du patrimoine mondial est singulière en ce qu'elle reconnaît et protège tout à la fois des sites culturels et des sites naturels, mais elle est aussi le seul instrument législatif international à assurer une surveillance régulière de ces sites pour en garantir l'intégrité, la protection et la gestion. Des dix critères d'inscription sur la Liste du patrimoine mondial, quatre se réfèrent aux sites naturels et deux sont spécifiquement liés à la biodiversité.