English Français
(10/10/2009) © Earthwatch / Earthwatch

Programme de compétences en affaires pour les gestionnaires de sites du patrimoine mondial

Le programme de compétences en affaires pour les gestionnaires de sites du patrimoine mondial consiste en une collaboration entre Earthwatch, organisation internationale à but non lucratif agissant en faveur de l’environnement, Shell, société énergétique d’envergure mondiale et le Centre du patrimoine mondial de l’UNESCO. Il vise à améliorer l’efficacité de la gestion des sites du patrimoine mondial en utilisant les techniques de planification des affaires.

Ce programme d’une durée de cinq ans, financé par Shell et mis en œuvre par Earthwatch, organisation de conservation et de formation reconnue au niveau international, s’appuie sur la réussite du projet pilote « Planification des affaires pour les gestionnaires de sites naturels du patrimoine mondial », réalisé précédemment par la Fondation Shell et le Centre du patrimoine mondial.

Les activités ont été inaugurées par un cours de formation à Bornéo, en Malaisie, du 19 au 29 octobre 2009. Chacun des représentants de trois sites naturels du patrimoine mondial, tous situés en Asie du Sud-Est, était associé à un employé de Shell avec lequel ils ont pris part à la formation au centre de recherches et d’apprentissage d’Earthwatch dans les jungles de la partie malaise de Bornéo. Les sites représentés étaient le Parc national de Ujung Kulon en Indonésie, le Parc national de la rivière souterraine de Puerto Princesa aux Philippines et le Parc du Kinabalu en Malaisie.

Mais cette formation va au-delà de la participation à un simple atelier. En binôme avec un conseiller en planification des affaires de Shell, les gestionnaires des sites naturels du patrimoine mondial sont priés de développer un plan d’affaires pour la fin de l’atelier et de le mettre en œuvre à leur retour dans leurs sites respectifs. Au cours de l’année qui suit l’atelier, les conseillers de Shell restent en contact avec leurs gestionnaires de sites du patrimoine mondial respectifs, pour suivre leurs progrès et leur fournir une aide supplémentaire, éventuellement sous forme d’une consultation sur place.

27 gestionnaires de sites naturels du patrimoine d’Asie et d’Afrique sont censés recevoir une formation au cours de ce programme.

Actualités (8)
Objectifs stratégiques
  • Conservation
  • Développement des capacités