jump to the content

Tableau chronologique des monuments de Hué

1358-1389 La dynastie Tran construit à Hué la citadelle Hoa-Chan, non loin de l'emplacement de l'actuelle Citadelle. 

1601
Construction de la première pagode, celle de la Dame Céleste, elle sera détruite puis reconstruite en 1844.

1687
La dynastie Nguyen s'installe à Phu-Xuan, embryon de la future Hué, dans l'angle sud est de l'emplacement de l'actuelle Citadelle.

XVIII s

Phu-Xuan devient une métropole prospère.

1802
Nguyen-Anh se proclame empereur sous le nom de Gia-Long. Hué devient capitale.

1802-1820
Règne de Gia-Long, construction des monuments de Hué et du mausolée impérial.

1805-1846

Construction de l'actuelle Citadelle, de la Cité impériale et de la Cité pourpre interdite (au cours des premières années, 50.000 à 80.000 paysans, soldats et artisans y travaillaient chaque jour).

  • Le bois de fer (lim) venait de la province de Nghe-An;
  • Les planches de bois venaient de Gia-Dhin;
  • Les dalles de pierre de Thanh-Hoa;
  • Les briques et les tuiles de Quang-Ngai;
  • L'or, la laque et le laiton étaient importés de Chine.  

1805

Construction de la première salle du Trône.

1820-1840

Règne de Minh-Mang.

1830

Construction des arènes.

1833-1840

Construction de la porte du Midi (Ngo Môn). Reconstruction de la salle du Trône dans son état actuel.

1835-1839

Fonte des neuf urnes dynastiques.

1840-1843

Construction du mausolée de Minh-Mang.

1841 - 1847

Règne de Thieu-Tri et construction de son tombeau.

1844

Construction de la tour à sept étages de la pagode de la Dame Céleste (Thieu-Mieu).

1848-1883

Règne de Tu-Duc et construction de son tombeau.

1916-1925

Règne de Khai-Dinh et construction de son tombeau.

1947

Incendie de la Cité impériale et de la Cité pourpre interdite, une grande majorité des monuments est détruite.

1975

Début des restaurations.

Sites du patrimoine mondial