jump to the content

Tableau chronologique des monuments de Hué

1358-1389 La dynastie Tran construit à Hué la citadelle Hoa-Chan, non loin de l'emplacement de l'actuelle Citadelle. 

1601
Construction de la première pagode, celle de la Dame Céleste, elle sera détruite puis reconstruite en 1844.

1687
La dynastie Nguyen s'installe à Phu-Xuan, embryon de la future Hué, dans l'angle sud est de l'emplacement de l'actuelle Citadelle.

XVIII s

Phu-Xuan devient une métropole prospère.

1802
Nguyen-Anh se proclame empereur sous le nom de Gia-Long. Hué devient capitale.

1802-1820
Règne de Gia-Long, construction des monuments de Hué et du mausolée impérial.

1805-1846

Construction de l'actuelle Citadelle, de la Cité impériale et de la Cité pourpre interdite (au cours des premières années, 50.000 à 80.000 paysans, soldats et artisans y travaillaient chaque jour).

  • Le bois de fer (lim) venait de la province de Nghe-An;
  • Les planches de bois venaient de Gia-Dhin;
  • Les dalles de pierre de Thanh-Hoa;
  • Les briques et les tuiles de Quang-Ngai;
  • L'or, la laque et le laiton étaient importés de Chine.  

1805

Construction de la première salle du Trône.

1820-1840

Règne de Minh-Mang.

1830

Construction des arènes.

1833-1840

Construction de la porte du Midi (Ngo Môn). Reconstruction de la salle du Trône dans son état actuel.

1835-1839

Fonte des neuf urnes dynastiques.

1840-1843

Construction du mausolée de Minh-Mang.

1841 - 1847

Règne de Thieu-Tri et construction de son tombeau.

1844

Construction de la tour à sept étages de la pagode de la Dame Céleste (Thieu-Mieu).

1848-1883

Règne de Tu-Duc et construction de son tombeau.

1916-1925

Règne de Khai-Dinh et construction de son tombeau.

1947

Incendie de la Cité impériale et de la Cité pourpre interdite, une grande majorité des monuments est détruite.

1975

Début des restaurations.