jump to the content

Gondar- Palais et châteaux

Pendant les périodes d'instabilité, entre le XIIIe et le XVIIe siècle, les dirigeants éthiopiens changeaient fréquemment le lieu du campement royal. Le roi Fasil (Fasilidès) s'installa à Gondar et en fit une capitale permanente en 1636. Après Fasil, les souverains successifs complétèrent la construction, améliorant les techniques et le style architectural. Avant son déclin, à la fin du XVIIIe siècle, la Cour royale s'était transformée du camp qu'elle avait été à une cité impériale fortifiée appelée Fasil Ghebbi, comprenant six principaux corps de bâtiments entourés d'un rempart de 900 mètres de long. En plus de Fasil Ghebbi, il y a environ vingt palais et d'autres bâtiments royaux, ainsi que trente églises autour de Gondar.

L'artisanat, la peinture ancienne, la littérature et la musique fleurirent au cours de cette période (XVIIe-XVIIIe siècle). Fasil Ghebbi a été placé sur la Liste du patrimoine mondial. La Campagne de sauvetage comprend aussi les bains royaux de Fasilidès et la restauration de la célèbre peinture de l'église de Debré Birhan.

Plan d'action

Des réparations antérieures inappropriées et des changements dans les fonctions des bâtiments ont entraîné des dégâts sérieux. Les principaux bâtiments seront restaurés et Fasil Ghebbi sera transformé en centre culturel.

L'UNESCO et le World Monuments Fund ont déjà mené des travaux de restauration sur le site.
Sites du patrimoine mondial