English Français

Assistance technique et préparatoire à l’inscription du Parc de la zone humide d’iSimangaliso et du Parc Maloti-Drakensberg, Afrique du Sud et Lesotho

L’objectif de ce projet était de fournir une assistance technique et une aide au diagnostic afin d’aider à la mise en place d’un système de gestion et de développement touristique contrôlé d’un site naturel et d’un site mixte récemment inscrit.

Suite à la présentation de la Convention France–UNESCO à la 24e session du Comité du patrimoine mondial (Cairns, 2000) les autorités sud-africaines soucieuses de la gestion et de la mise en valeur touristique des sites du Parc de la zone humide d’iSimangaliso (inscrit en 1999 comme Parc de la zone humide de Sainte-Lucie), et le Parc Maloti-Drakensberg (inscrit en 2000 comme Parc de Drakensberg), en Afrique du Sud, firent appel à l’expertise française.

Dans l’optique de préparer la finalisation et la mise en œuvre du Plan directeur de gestion intégrée des deux sites, deux expertes aux compétences complémentaires (gestion et conservation de biens culturels et tourisme durable des sites protégés), mises à disposition par le ministère français de l’Écologie et le ministère français de la Culture ont effectué du 5 au 18 mai 2002 une mission d'expertise sur les deux parcs. La mission a compris une étude approfondie, des réunions sur le terrain avec les gestionnaires et des sessions de débriefings, de discussions et d’échanges. Le programme organisé par les équipes du KwaZulu-Natal Wildlife Conservation Service (KZN), a permis aux experts d’effectuer un maximum de choses en peu de temps. Cette mission ponctuelle a porté sur l’évaluation de la mise en œuvre du plan de gestion, l’examen de problèmes venant de l’incorporation de biens publics et privés, l’élaboration de des recommandations pour le développement basé sur une gestion intégrée du site, de programmes de formation à la gestion des ressources humaines, de programmes de formation pour la gestion des ressources naturelles. Le Parc Maloti-Drakensberg a été étendu en 2013.

Objectifs stratégiques
  • Crédibilité
  • Conservation
  • Développement des capacités
Assistances
  • Assistance préparatoire