jump to the content

Atelier sur la conservation urbaine, Chandigarh

A la fois capitale d’un Territoire de l’Union et des deux Etats voisins, la ville de Chandigarh est dans une phase de transition et subit une importante pression urbaine qui doit être abordée à l’échelle du territoire. La participation de la ville au réseau des villes du patrimoine en Inde est un jalon important pour assurer le travail de sensibilisation auprès des autorités. Le projet d’inscription transnationale et en série de l’œuvre architecturale et urbaine de Le Corbusier a été la toile de fonds d’un atelier de formation sur la conservation urbaine de Chandigarh organisé en décembre 2007. L’Administration de Chandigarh avait à cette occasion proposé la mise en place d’un Comité du patrimoine à vocation consultative. Le contexte concernant le dossier d’inscription s’est avéré complexe, en revanche la coopération bilatérale entre Chandigarh UT et Saint-Etienne Métropole est d’ores et déjà engagée au travers de plusieurs échanges de délégations entre les deux villes (novembre 2007), d’échanges culturels comme l’exposition de photographies « Firminy, Chandigarh, regards croisés » tenue à Chandigarh et Firminy et plus particulièrement dans le cadre de formations. Les deux écoles d’architectures de Chandigarh et Saint-Etienne ont organisées un atelier thématique à Chandigarh en avril 2008. Par ailleurs, deux étudiants de l’école d’architecture de Chandigarh ont effectué un stage de six mois à Saint-Etienne (août 2008-février 2009). Après un stage accéléré de français, elles ont partagé leur temps entre des cours théoriques et un stage pratique auprès de l’Epures, l’agence d’urbanisme de Saint-Etienne. Dans le cadre de ce stage, elles ont participés à l’élaboration du plan de gestion du site Le Corbusier Firminy Vert. A l’issue de ce stage, une des étudiantes a postulé à l’ESSEC pour suivre une formation de niveau Masters en économie urbaine.