jump to the content

Phase IV du projet de sauvegarde du site de Bamiyan

La phase IV de ce projet a pour objectif d'atteindre l'état de Conservation souhaité pour le retrait du site de la liste du patrimoine mondial en péril ; de promouvoir le renforcement des capacités institutionnelle et communautaire en conservation ; suivi, planification, gestion et sensibilisation de la collectivité ; d'assurer la documentation scientifique des recherches et fonctionnement du site. La durée de la Phase IV est prévue de mars 2012 à août 2014. Cette Phase IV du projet fournira une assistance technique aux autorités afghanes pour la conservation du paysage culturel et des vestiges archéologiques de la vallée de Bamiyan. Les organismes d'exécution comprennent l'UNESCO (Centre du patrimoine mondial et Bureau de Kaboul) ; ICOMOS-Allemagne ; Fondation Aga Khan (Bamiyan) ; ISPRA (Institut supérieur pour la protection et la recherche scientifique pour l'environnement, Italie) ; Institut national de recherche sur les biens culturels (NRICP) à Tokyo et Nara ; RWTH Aachen University, Université technique de Munich, grâce à une contribution générale du gouvernement de Japon.

Les objectifs de la Phase IV du projet sont la préservation et la sauvegarde du paysage culturel de la vallée de Bamiyan suivent les réalisations des première, deuxième et troisième phases. En dehors des interventions techniques et de sécurité requises pour son retrait de la liste en péril, la Phase IV se concentre sur le renforcement de la capacité de gestion institutionnelle et communautaire afin d'assurer la gestion et la sécurité du site et d'activer le processus de développement durable pour les années à venir. En effet, pour ce projet, les préoccupations de l'UNESCO n’ont pas été uniquement de sauvegarder les vestiges des sites du patrimoine tangible et former des spécialistes locaux de la conservation dans le processus, mais aussi de déclencher un processus dynamique pour le dialogue interculturel et le développement local durable. Dans ce contexte, le Concept de la Culture pour le développement de Bamiyan et la création d'un musée pour la paix à Bamiyan pourraient être importantes pour le développement durable à long terme dans la région.

Ce projet de conservation et de gestion durable des biens du patrimoine mondial de Bamiyan répond au Plan-cadre des Nations Unies pour l’aide au développement (PNUAD) et à la stratégie de développement nationale afghane. Il est à espérer que la conservation de ce patrimoine exceptionnel contribue à promouvoir la paix et la promotion du développement durable, en particulier pour le peuple de Bamiyan, pour l’ensemble de l’Afghanistan, démontrant ainsi la possibilité de construire des collectivités durables en reconnaissant de la diversité culturelle et l'utilisation appropriée de l'environnement naturel et culturel.

Objectifs immédiats

1. Réaliser l'Etat de Conservation souhaité pour le retrait de la propriété de la liste du patrimoine mondial en péril, en :

  • Assurant la sécurité site,
  • Assurant la stabilité à long terme des niches des bouddhas géants et l’installation d’un système de suivi permanent,
  • Atteignant un état de Conservation adéquat des vestiges archéologiques et des  peintures murales,
  • Mettant en œuvre le Plan de gestion et schéma directeur culturel (le plan de zonage de protection) ;

2. Promouvant  renforcement les capacités institutionnelle et communautaire de conservation ; suivi, planification, gestion et sensibilisation de la collectivité pour un programme de développement durable axée sur le patrimoine culturel, y compris le lien entre ce projet Phase IV et le concept de la Culture pour le développement de Bamiyan et la création d'un musée de Bamiyan pour la paix ;

3. S'assurant que la documentation scientifique des découvertes et opérations sur le site.

Le Concept de la Culture pour le développement

Le développement, en conformité avec le Plan-cadre des Nations Unies pour l’aide au développement (PNUAD)  et la stratégie de développement nationale afghane (PADN), visent à promouvoir la paix et le développement durable pour la population de Bamiyan avec une utilisation appropriée de l'environnement naturel et culturel et pour l'Afghanistan dans son ensemble en renouant avec une histoire riche d'échanges interculturels favorisant la diversité culturelle.

Le projet proposé contribuera à la protection, la valorisation et le développement durable d'un bien du patrimoine mondial, dont l'histoire unique, le patrimoine culturel matériel et immatériel sont un laboratoire fertile pour apprendre comment transformer un acte destructif en une opportunité pour la tolérance, la paix et le développement par la culture.

Dans le cadre de cette initiative, le gouvernement afghan a été particulièrement intéressé par la création d'un musée pour la paix à Bamiyan. Ce musée introduirait le riche patrimoine culturel et historique de la vallée de Bamiyan à des touristes venant des alentours de Bamiyan, de l’Afghanistan et du monde entier. La communauté locale serait invitée à participer activement à la création et au développement du Musée, fournissant une occasion pour l’emploi local et la capacité de construire et de contribuer à une culture de tolérance et de paix.

Pays donneur :  Gouvernement du Japon
Coût total du projet : USD 1.564.070 (dont 13% coût de support)
Durée du Projet : Mars 2012 à Août 2014
Chef de fil/secteur :  Centre du Patrimoine mondial de l'UNESCO et le bureau de l’UNESCO à Kaboul
Partenaires : Ministère de l’information et de la Culture, Afghanistan ; Bureau du Gouverneur de Bamiyan, Afghanistan ; Institut National de Recherche des  Propriétés culturelles, à Tokyo et Nara ; RWTH Aachen University, en Allemagne ; ICOMOS-Allemagne; ISPRA (Institut supérieur pour la protection et la recherche scientifique pour l'environnement, Italie)

Etats parties (1)