English Français
Aidez maintenant !
 

Établir une proposition d'inscription au patrimoine mondial (Deuxième édition, 2011)

28 févr. 2011
Catégories Manuels de référence

Le présent Manuel de référence a pour objet d'aider les États parties à présenter des propositions d'inscription sur la Liste du patrimoine mondial de bonne qualité.

Préparer une proposition d'inscription peut se faire de nombreuses façons différentes. La diversité des structures et cultures administratives transparaît inévitablement dans les propositions. Il ne saurait être question de donner des « recettes » ou de recommander une méthode de travail préférable. Il y a bien des manières de procéder. Néanmoins, les Organisations consultatives pensent qu'une bonne proposition d'inscription doit respecter un petit nombre de principes fondamentaux si l'on veut que les biens proposés soient les plus appropriés, qu'ils soient présentés aussi efficacement que possible, et que le processus de la proposition d'inscription lui-même contribue à la protection, à la conservation et à la bonne gestion du patrimoine naturel et culturel.

Le manuel s'attache à :

  • souligner la nécessité de comprendre le mécanisme des propositions d'inscription sur la Liste du patrimoine mondial ;
  • mettre en relief et expliquer en termes simples les principaux concepts du patrimoine mondial ; 
  • montrer le rôle important de l'équipe chargée d'établir la proposition d'inscription ;
  • faire mieux comprendre l'ampleur du travail que nécessite l'établissement d'une proposition d'inscription ;
  • donner des informations et des conseils sur la manière d'appréhender le bien ;
  • formuler des recommandations concernant la préparation d'un dossier de proposition d'inscription qui contribuent à éclairer les Orientations .

Le manuel conseille aussi les États parties qui souhaitent proposer l'extension d'un bien déjà inscrit sur la Liste du patrimoine mondial, toute extension d'une certaine ampleur étant considérée comme une nouvelle proposition d'inscription.

Le présent Manuel de référence s'adresse principalement à tous les organismes ou individus qui sont appelés à prendre part à l'établissement de propositions d'inscription de biens sur la Liste du patrimoine mondial. Il peut aussi se révéler utile pour l'élaboration des Listes indicatives, et pour d'autres activités de recensement du patrimoine.

Le manuel est un outil conçu pour :

  • l'auto-apprentissage ;
  • des ateliers de formation ;
  • l'information et l'éducation.

Ce manuel est une réédition. La première version, Edition 2010, faisait référence à la version des Orientations devant guider la mise en œuvre de la Convention du patrimoine mondial (2008). Le présent manuel est basé sur la nouvelle version des Orientations (2011).

Cette publication a été produite en français et en anglais. Les titres de cette série sont publiés sous la forme de documents au format PDF qui peuvent être consultés en ligne et téléchargés gratuitement. L'utilisation et la reproduction gratuites et à but non-lucratif de ce manuel sont encouragées. La source d'origine doit toujours être citée.

Anglais Français Arabe Portugais

La série de Manuels de référence du patrimoine mondial

Depuis l'adoption de la Convention du patrimoine mondial en 1972, la Liste du patrimoine mondial n'a cessé de s'enrichir. Aussi est-il devenu indispensable d'assister les États parties dans la mise en œuvre de la Convention. Diverses réunions d'experts, ainsi que l'examen des rapports périodiques, ont mis en lumière la nécessité de mieux centrer les activités de formation et de renforcement des capacités dans les domaines particuliers où les États parties et les gestionnaires des sites du patrimoine mondial ont besoin d'un soutien accru. L'élaboration de la présente série de Manuels de référence sur le patrimoine mondial répond à ce besoin.

La série est publiée conjointement par les Organisations consultatives désignées par la Convention du patrimoine mondial (ICCROM, ICOMOS et UICN ) et le Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO, qui assure les fonctions de Secrétariat de la Convention.