English Français
Help preserve sites now!

Chantier école sur le patrimoine à Tlemcen, Algérie

This page is not fully available in English, it is available in French.

Le projet visait à assurer la formation d’un personnel national qualifié aux métiers de la restauration et de la réhabilitation, en organisant des chantiers-école en partenariat avec la collectivité associative « Les Amis de Tlemcen ».

Malgré une histoire très agitée comportant deux sièges et deux périodes d’occupation au XIVe siècle, Tlemcen devient sous le règne des Zianides, la capitale politique du Maghreb central. Cette période faste s’étendra sur trois siècles, de 1235 à 1555, les princes, bienfaiteurs des arts et mécènes éclairés attirent alors savants, lettrés et artistes dans la cité. C’est dans la seconde moitié du XIVe siècle que fut édifiée la Medersa Yakoubia. Cet ensemble comportait entre autres la Mosquée de Sidi Braham, construite par le Sultan Abou Hammoumoussa Tani en 1364. En 1993, deux poteaux centraux de la salle de prière se sont effondrés, entrainant dans leur chute un troisième et causant l’effondrement partiel de la couverture. En 2001, la Division du Patrimoine Culturel de l’UNESCO a missionné un inspecteur général des Monuments Historiques du ministère français de la culture dans le cadre de la Convention France-UNESCO, pour apporter une assistance technique aux opérations de restauration des monuments de Tlemcen. La mission a alors constaté l’état préoccupant des monuments de la région.

L’état de dégradation constaté en 2001 était particulièrement alarmant. S’il nécessitait dans un premier temps une intervention rapide, urgente et organisée, il imposait dans un deuxième temps de veiller au renforcement de l’action engagée et de garantir des interventions de conservation de meilleure qualité, au moyen notamment d’une amélioration de la technicité des intervenants sur les chantiers. 

Strategic objectives
  • Communities
  • Conservation
  • Capacity Building
  • Communication
Assistances
  • Training