jump to the content

Sauvegarde et développement de la Vallée du M’Zab et de ses cinq ksours fortifiés (El Atteuf, Bou Noura, Beni Isguen, Melika et Ghardaïa)

© Francis Tack / Francis Tack
From Jan 1, 2002 Until Dec 31, 2004
Categories Cities Conservation of Cultural Sites Site Management
This page is not fully available in English, it is available in French.

L’objectif est d’apporter une assistance technique pour la mise en place d’outils de gestion et de conservation de plusieurs sites répartis sur un grand territoire.

A 600 km au sud d’Alger, la petite vallée du M’Zab abrite un ensemble unique de sites inscrits sur la liste du Patrimoine Mondial en 1982. Des traces d’habitats très anciens se rencontrent sur les plateaux et sur les escarpements rocheux qui bordent cette vallée touchée par les crues rares et dévastatrices de l’Oued. L’occupation régulière du site remonte au début du XIe siècle, depuis cette période, une architecture originale a été développée, adaptée aux conditions semi désertiques par un groupe humain guidé par un idéal religieux, social et moral d’une grande rigueur. Les cinq ksours sont implantés sur des éperons rocheux et regroupent une population sédentaire essentiellement urbaine. Chacune est dominée par une mosquée qui est aussi conçu comme une forteresse. Ces dernières années, les ksours sont menacés par une forte pression d’urbanisation spontanée qui provoque la dégradation de l’environnement naturel et la modification du tissu urbain traditionnel. A la demande de l’Algérie, le Centre du Patrimoine Mondial a envoyé en septembre 2001 un expert spécialisé en restauration du patrimoine bâti. En 2003, le projet Sauvegarde et Développement a été proposé au titre de la Convention France-UNESCO dans le cadre de la thématique « villes historiques ».

La mission a permis de définir le périmètre d’un secteur sauvegardé, adopté par décret en 2005. Un programme d’action est mis en œuvre pour réhabiliter le réseau hydraulique traditionnel. Elle avait également conseillé la mise en place d’un plan de sauvegarde et de mise en valeur du secteur, qui a été lancé par le gouvernement algérien en 2007. Parallèlement, les premiers jalons d’une coopération entre la ville d’Arles et de Ghardaïa ont été posés au cours de l’année 2004 entre les représentants du ministère de la Culture français, de la Ville d’Arles, du Centre du Patrimoine Mondial et du Programme DELTA - Euromed Heritage II.

States parties (2)
World Heritage Sites
Strategic objectives
  • Communities
  • Conservation
  • Capacity Building