Patrimoine mondial http://whc.unesco.org?cid=305&l=fr&action=list&searchDecisions=&search_theme=3&year_start=1978&year_end=1978&mode=rss Centre du patrimoine mondial - décision du Comité 90 fr Copyright 2019 UNESCO, World Heritage Centre Tue, 17 Sep 2019 15:25:29 EST UNESCO, World Heritage Centre - Decisions http://whc.unesco.org/document/logowhc.jpg http://whc.unesco.org 2 COM VI.30 [Uniquement en anglais] Consideration of Public Information Activities After discussing the proposed programme, the Committee decided that the following three activities would be undertaken during the forth-coming year and authorized expenditure of up to $30,000 for that purpose :

(a) a brochure in five UNESCO languages (Arabic, English, French,Russian and Spanish) aimed primarily at opinion-makers in States not yet adhering to the Convention, to describe the objectives of the Convention, the criteria for nominations to the World Heritage List, the types of assistance available and the ways of applying for such assistance;

(b) a simple, four-panel leaflet on the Convention and its objectives in all five UNESCO languages for distribution to the general public everywhere on a large scale, to answer inquiries; and

(c) a World Heritage poster.

 

]]>
http://whc.unesco.org/fr/decisions/2119 wh-info@unesco.org Tue, 05 Sep 1978 00:00:00 EST
2 COM VII.35 [Uniquement en anglais] Study of Terms and Conditions of Preparatory Assistance After examining the budgetary situation of the World Heritage Fund (see document CC-78/CONF.010/INF.2) and discussing in depth appro- priate use of the Fund, the Committee decided to authorize the Chairman to grant, in consultation with the Director General of UNESCO, preparatory assistance to States Parties up to a total amount of US $140,000 (as shown in document CC-78/CONF.010/8) with a budgetary ceiling of US $15,000 per project. The Committee agreed with the proposal mentioned in paragraph 33 as put forward by the Secretariat and consequently decided that this preparatory assistance could, in exceptional cases, take the form of financial assistance.

]]>
http://whc.unesco.org/fr/decisions/2124 wh-info@unesco.org Tue, 05 Sep 1978 00:00:00 EST
2 COM XI.(c).56 [Uniquement en anglais] Authorization of Expenditures in 1978-1979 At the invitation of the Chairman, the representative of the Director General presented the proposed expenditures for 1978-1979 (document CC-78/CONF.010/8) divided into five different Chapters. The first three chapters concerned what could be considered as purely operational activities - preparatory assistance, technical cooperation including training, and emergency assistance. The fourth chapter provided for programme support - IUCN and ICOMOS participation, and public information activities. The fifth and last chapter covered temporary assistance for the UNESCO Secretariat in order to cope with part of the additional workload. The figures in the document were only indicative.

]]>
http://whc.unesco.org/fr/decisions/2145 wh-info@unesco.org Tue, 05 Sep 1978 00:00:00 EST
2 COM XI.(c).57 [Uniquement en anglais] Authorization of Expenditures in 1978-1979 In connection with the provisions made for training, the delegates of Canada and of the Federal Republic of Germany stressed the importance of the training of administrators and reference was made to the annual International Seminar for parks administrators organized by the School of Natural Resources in cooperation with the U.S. National Park Service at the University of Michigan. The representative of the Director General of UNESCO confirmed that fellowships for such a course could be granted, if requested by a State Party for one of its nationals.

]]>
http://whc.unesco.org/fr/decisions/2146 wh-info@unesco.org Tue, 05 Sep 1978 00:00:00 EST
2 COM XI.(c).58 [Uniquement en anglais] Authorization of Expenditures in 1978-1979 The delegate of Iraq stated the intention of the Regional Centre for Conservation of Cultural Property in the Arab States to submit for approval at the next session of the Committee a project for a course on the conservation of ancient buildings, to be organized in co-operation with the Committee.

]]>
http://whc.unesco.org/fr/decisions/2147 wh-info@unesco.org Tue, 05 Sep 1978 00:00:00 EST
2 COM XI.(c).59 [Uniquement en anglais] Authorization of Expenditures in 1978-1979 The Committee agreed with the proposal of the delegate of France that the provision for emergency assistance be increased from US $100,000 to US $150,000.

]]>
http://whc.unesco.org/fr/decisions/2148 wh-info@unesco.org Tue, 05 Sep 1978 00:00:00 EST
2 COM XI.(c).60 [Uniquement en anglais] Authorization of Expenditures in 1978-1979 The proposed expenditure for programme support , i.e. contracts with ICOMOS and IUCN and public information activities, as well as the funds allocated to temporary assistance for the UNESCO Secretariat, were supported by the delegates of Canada, France, the Federal Republic of Germany, Iran, Nigeria and the United States of America. The latter having suggested that a certain amount of flexibility be introduced for Chapters IV and V of the proposed expenditure, the Committee, at the proposal of the delegate of Canada, decided to provide for a contingency allocation of 3% of the total amount for all activities proposed.

]]>
http://whc.unesco.org/fr/decisions/2149 wh-info@unesco.org Tue, 05 Sep 1978 00:00:00 EST
2 COM XI.(c).61 [Uniquement en anglais] Authorization of Expenditures in 1978-1979 Taking into account the total resources available in the World Heritage Fund which, as shown in document CC-78/CONF.010/INF.2, amounted to $555,695.25 as at 31 July 1978, the Committee adopted the following revised budget for the period September 1978/September 1979 :

 

Item of expenditure / Funds authorized

 

I. Preparatory Assistance

Preparation of nominations to the World Heritage List and(or) preparation of requests and feasibility studies for technical cooperation projects (provision of experts, equipment or financial grants required for the work foreseen under this item), as provided for
in Articles 13.2 and 21.3 of the Convention / $140.000

II. Technical cooperation

Training (fellowships) for nationals of States Parties to the Convention, as foreseen in Article
22(c) of the Convention / $ 90.000

III. Emergency Assistance (Provision of experts, equipment or financial grants), as foreseen in Article 21.2 of the Convention / $150.000

IV. Programme Support

Technical review of nominations by ICOMOS

For 15 to 30 nominations $300 per nomination
(For up to 15 nominations $450 per nomination) / $9.000

Technical review of nominations by IUCN

For 15 to 30 nominations $300 per nomination
(for up to 15 nominations $450 per nomination) / $9.000

Public information activities / $30.000

// $ 48.000

V. Temporary Assistance for the Secretariat / $ 47.000

Total / $475.000
Contingency Funds (3% of $475.000) / $ 14.250

// $ 489.250

 

 

]]>
http://whc.unesco.org/fr/decisions/2150 wh-info@unesco.org Tue, 05 Sep 1978 00:00:00 EST
2 COM XI.(c).62 [Uniquement en anglais] Authorization of Expenditures in 1978-1979 The delegate of the United States of America expressed his concern with the workload imposed on the Secretariat by the various activities carried out under the Convention. This concern was shared by all the other members of the Committee who at the same time stated their appreciation of the work already undertaken by the Secretariat. The Committee consequently requested the Chairman to write to the Director General informing him of the decision to grant temporary assistance from the World Heritage Fund for a one-year period and drawing his attention to the need for additional permanent staff support financed by the Regular Programme and Budget of the Organization.

]]>
http://whc.unesco.org/fr/decisions/2151 wh-info@unesco.org Tue, 05 Sep 1978 00:00:00 EST
2 GA 9-16 Elections au Comité du patrimoine mondial -République-unie de Tanzanie, Sénégal, Soudan, Suisse et Zaïre.

 

10. Le Président a expliqué à l'Assemblée générale comment celle-ci devrait procéder à l'élection des membres du Comité. Etant donné l'accroissement du nombre des Etats ayant ratifié ou accepté la Convention, le nombre des membres du Comité serait porté de 15 à 21. En conséquence, il faudrait élire, d'une part, cinq membres en remplacement des cinq membres dont le mandat venait à échéance à la fin du la 20e session de la Conférence générale et, d'autre part, six nouveaux membres dont la durée du mandat serait déterminée par un tirage au sort. Le mandat de deux États viendrait à échéance à la fin de la 21e session de la Conférence générale, celui de deux autres Etats à la fin de la 22e session de la Conférence générale et celui des deux derniers à la fin de la 23e session de la Conférence générale. Le tirage au sort serait effectué par le Président de la Conférence générale conformément à l'article 9, paragraphe 2, de la Convention.

 

11. Quelques délégués ont fait référence aux termes de la Convention selon lesquels tout Etat partie à la Convention qui est en retard dans le paiement de sa contribution obligatoire ou volontaire en ce qui concerne l'année en cours et l’année civile qui l'a immédiatement précédée n'est plus éligible au Comité du patrimoine Conformément à cette disposition, les délégués de la République fédérale d'Allemagne et du Costa Rica ont retiré leur candidature. Ils ont expliqué à l'Assemblée que le retard enregistré dans le paiement de leur contribution était dû à des raisons budgétaires, mais que leur gouvernement prendrait les mesures nécessaires pour s'acquitter de ce versement dans un délai assez bref.

 

12. Plusieurs délégués ont ensuite abordé le problème de la répartition géographique en se référant à l'article 8, paragraphe 2, de, la Convention selon lequel l’élection des membres du Comité doit assurer une représentation équitable des différentes régions et cultures du monde. L'un d'eux, se fondant sur la pratique suivie pour los élections à d'autres organes de l'Unesco et sur la distribution des 40 Etats parties à la Convention entre les groupes électoraux pour les élections au Conseil exécutif, a proposé que les 21 sièges du Comité soient attribués de la façon suivante : 5 sièges au groupe 1, 2 au groupe II, 4 au groupe. III, 3 au groupe IV et 7 au groupe V. Cette proposition a suscité un large échange de vues sur le principe devant régir la répartition des sièges. Certains orateurs ont proposé une représentation différente selon ces mêmes groupes ou la formation de groupes différents, mais d'autres ont fait observer que la procédure ne pouvait pas être la même pour les élections concernant les 145 Etats membres de l'Unesco et pour l'élection des membres du Comité, puisque la Convention ne regroupait à ce jour que 40 Etats. De nombreux délégués ont souligné la nécessité de faire preuve de flexibilité étant donné que le nombre des: Etats parties était appelé, à s'accroitre, et qu'il serait dangereux d'établir des principes rigides créant un précédent pour les élections futures.

13. Compte tenu du souhait de tous d'obtenir une répartition géographique équitable et pour permettre aux délégations d'arriver à un accord, le Président a proposé une suspension de séance ; l'accord n'ayant pu se réaliser, il a suggéré que les représentants procèdent à l'élection au scrutin secret tout en gardant présente à l'esprit l'obligation morale d'établir une juste répartition. Pour aider à clarifier la situation, le délégué de la Pologne a retiré sa candidature au profit de celle de la Bulgarie.

 

14. D'autres questions relevant plus spécifiquement de la procédure du vote lui-même ont été soulevées ; en particulier la question de savoir si les cinq Etats membres dont le mandat venait à expiration à la fin de la 20e session de la Conférence générale pouvait être réélus au nouveau Comité. Le sous-Directeur général adjoint (activités opérationnelles) du Secteur de la Culture et de la Communication a répondu que les termes de la Convention ne s'y opposaient pas. Un délégué qui a reçu l'appui d'un grand nombre de délégations, a proposé que l'Assemblée procède à un seul vote pour les onze membres à élire. Les cinq candidats qui réuniraient le plus de voix seraient élus comme remplaçants des cinq membres sortants et les six candidats suivants seraient considérés comme élus aux six nouveaux sièges et par conséquent soumis au tirage au sort. Cette proposition a été acceptée par l’Assemblée.

 

15. Le Président ayant désigné les délégués du Costa Rica et de l'Egypte comme scrutateurs, l'Assemblée générale a procédé au vote. Les résultats du scrutin, proclamés par le Président; ont été les suivants :

Nombre d'Etats parties présents et votants : 34

Nombre de bulletins valables :                                                                    34

Nombre de voix obtenues par les Etats ayant la majorité requise (18 voix) :

France

29

Bulgarie

21

Panama

26

Soudan

20

Italy

23

Sénégal

19

Pakistan

23

Suisse

19

Argentine

22

Algérie

18

Népal

18


16. Les cinq E:tats ayant obtenu le plus grand nombre de voix ont été déclarés élus par la Président comme remplaçants des cinq Etats dont le mandat venait à expiration à la 20e session de la Conférence générale. Les six autres Etats susmentionnés ont été déclarés élus par le Président comme nouveaux membres du Comité, pour lesquels la durée du mandat serait décidée par tirage au sort. Il a résulté du tirage au sort effectué par le Président de la Conférence générale, le 28 novembre 1978, que le mandat de l'Algérie et du Soudan viendrait à échéance à la fin de la-21e session de la. Conférence générale, celui de la Bulgarie et du Népal à la fin de la 22e session et celui du Sénégal et de la Suisse à la fin de la 23e session.]]>
http://whc.unesco.org/fr/decisions/6601 wh-info@unesco.org Fri, 24 Nov 1978 00:00:00 EST